Faits et chiffres

Les populations d’espèces d’eau douce ont été réduites de moitié entre 1970 et 2005

  • En moyenne, les populations d’espèces d’eau douce ont été réduites de moitié entre 1970 et 2005, une baisse plus marquée que pour d’autres biomes
  • Les écosystèmes méditerranéens sont diversifiés, vulnérables et sensibles aux changements dans les conditions hydrologiques. Même avec une hausse des températures de 2ºC, le Sud méditerranéen risque de perdre 60 à 80% de ses espèces.

Voir aussi: EcosystèmesEtat de la ressource

Retour en haut de la page