Industrie

© Diego Cupolo
Keyspan lungs by Diego Cupolo.

Il est difficile de s’imaginer une industrie qui n’utiliserait pas d’eau. L’eau est nécessaire au nettoyage, au chauffage et au refroidissement, à la production de vapeur, au transport de substances dissolues ou de particules. Elle est aussi utilisée en tant que matière première, solvant ou constituant (comme dans les brasseries). Bien que l’industrie consomme un faible volume d’eau, moins de 10% du total des prélèvements, elle exerce tout de même une pression marquée sur les ressources en eau. En effet, l’impact du déversement des eaux usées et la pollution potentielle engendrée est plus problématique que la quantité d’eau effectivement utilisée dans la production. 

La production industrielle a continué à se développer, mais ses gains d’efficacité et la transition énergétique ont permis de stabiliser le niveau des prélèvements d’eau à des fins industrielles dans les pays développés, voir même à les faire décliner dans certains pays (après une augmentation entre 1960 et 1980).

L’industrie est un moteur essentiel de la croissance économique et donc l’une des clés du progrès économique et social. Néanmoins, le besoin trop souvent de maximiser les résultats économiques, en particulier dans les pays en développement et les économies en transition, a exclu la protection de l’environnement des processus de planification. 

Le lien entre industrie et pollution n’est malgré tout pas inévitable.

Il est possible de dissocier le développement industriel de la dégradation environnementale, de réduire radicalement la consommation de ressources naturelles et d’énergie et, en même temps, d’avoir des industries propres et rentables.

Un grand éventail d’instruments régulateurs, d’initiatives volontaires, de formations et de conseils est mis à disposition pour aider les industriels à améliorer la productivité de leur utilisation d’eau et à ramener les émissions polluantes à des niveaux très bas. Ces outils peuvent simultanément améliorer les performances de production, réduire la consommation de matières premières, faciliter la récupération de matériaux de valeur et entraîner une forte expansion de la réutilisation et/ou du recyclage. 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Faits et chiffres extraits du WWDR3, "L'eau dans un monde qui change" (2009). Cliquez sur les liens ci-dessous pour en savoir plus!

Retour en haut de la page