Notes d’information destinées aux parties prenantes du WWDR4

Bien que certains pays et régions aient enregistré de grands progrès concernant l’atteinte des objectifs de développement liés à l’eau, la reconnaissance du rôle central que joue l’eau dans l’ensemble des aspects du développement économique et du bien-être social n’a quant à elle que peu évolué. En outre, le monde change plus vite que jamais et de manière souvent imprévisible, engendrant ainsi une incertitude supplémentaire et des risques croissants. On ne peut donc plus aujourd’hui calculer de manière approximative la relation existant entre les quantités d’eau disponibles et les fluctuations des demandes futures en se fondant sur les expériences passées. Ces nouvelles incertitudes et risques associés lancent donc des défis supplémentaires en termes de répartition et de gestion des ressources en eau. C’est dans ce contexte qu’une action concertée apparaît plus nécessaire que jamais afin de garantir la maximisation des nombreux bénéfices de l’eau et leur partage équitable. L’option du « statu quo » ne s’avère par conséquent plus viable aujourd’hui.

Ce rapport phare analyse les interactions entre l’eau et les pressions provoquées par des décisions qui influent sur la demande en eau et sa disponibilité. Il offre des outils et des options de réponses potentielles aux dirigeants politiques, du secteur privé et de la société civile, dont les décisions dépendent de l’eau tout en affectant la ressource. Ces outils leur permettent de répondre aux enjeux d’aujourd’hui et de demain face aux incertitudes et risques croissants. Le rapport propose comment réformer les institutions, améliorer les capacités et changer les comportements institutionnels. Enfin, afin de répondre au besoin urgent d’investissements dans le secteur de l’eau, le rapport étudie les sources possibles de financement.

Le WWAP a élaboré sept notes d’information adressées aux parties prenantes afin de diffuser les messages-clés de la 4e édition du WWDR auprès de ses publics ciblés.
Il est important que tous les publics ciblés, aussi bien ceux du secteur de l’eau que des autres secteurs, comprennent leurs responsabilités dans une prise de décision juste concernant les questions liées à l’eau ainsi que la pertinence des messages qui leur sont adressés.

Veuillez trouver à continuation les notes d’information ciblées destinées aux parties prenantes, préparées par James Winpenny :

La collection des « messages » du WWDR3

L’eau est vitale dans tous les aspects de la vie humaine. L’utilisation raisonnable de l’eau et sa gestion sont des composantes essentielles de la croissance, du développement socio-économique et de la réduction de la pauvreté. Nous observons déjà une augmentation des problèmes liés au manque d’eau dans le monde, et ils ne feront que s’aggraver si nous n’agissons pas.

Le troisième Rapport mondial des Nations Unies sur la Mise en Valeur des Ressources en Eau (WWDR3), « L’eau dans un monde qui change » fournit aux dirigeants des outils pour la mise en œuvre d’une utilisation durable de notre eau, en diffusant les meilleures pratiques afin de stimuler les idées et les actions en vue d’une meilleure gestion de cette ressource la plus essentielle. Cependant, les gouvernements, les entreprises, la société civile et une multitude d’autres acteurs, prennent tous des décisions ayant des conséquences sur l’utilisation de l’eau. Par conséquent, une compréhension des questions relatives à l’eau et du soutien nécessaire aux investissements, aux institutions, aux mesures incitatives, à l’information et aux capacités internes de ce que l’on a généralement considéré comme le « secteur de l’eau », nécessite des partenariats entre d’une part les responsables de l’ensemble des bénéfices économiques de l’eau et d’autre part les responsables de la gestion de l’eau. En vue de garantir que ce groupe hétérogène d’acteurs comprenne les conséquences de leurs décisions sur l’eau, le WWAP a créé une collection de messages qui s’appuient sur les conclusions du WWDR3.

Outre le résumé des messages clés du WWDR3, le WWAP a produit une collection de dix "messages" de quatre pages chacun destinés aux décideurs.

Coordinateur de la collection des « messages » du WWDR3 : George de Gooijer.

Retour en haut de la page