Ressources en eau et égalité des sexes : quel est le lien ?

12 mars 2012
Heure : 18h00 – 19h00

Cet événement vise à lancer un dialogue avec les organisations de la société civile et les gouvernements à propos de l’égalité des sexes en matière d’utilisation et de gestion de l’eau. L’événement vise également à discuter des prochaines étapes vers une égalité entre les hommes et les femmes pour ce qui concerne l’accès à l’eau, le contrôle de cette ressource, ainsi que vers une participation accrue des femmes au processus décisionnel de la gestion de l’eau. L’égalité des sexes constitue l’une des deux grandes priorités de l’UNESCO. Par conséquent, toutes les politiques, stratégies et programmes de l’UNESCO doivent s’attaquer aux inégalités entre les sexes grâce à des approches axées sur l'intégration du souci de l'égalité entre les sexes et une programmation sexo-spécifique. Le Programme mondial pour l’évaluation des ressources en eau (WWAP), un programme hébergé par l’UNESCO, entendait lui aussi introduire cette dimension lors de la préparation de la 4e édition du Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau. Aussi, , le WWDR comprend pour la toute première fois un chapitre portant sur les options politiques sensibles au genre dans le cadre de la gestion et de l’utilisation de l’eau. Une approche d’égalité entre les sexes a également été appliquée tout au long de la publication. L’événement servira donc à présenter officiellement ce chapitre spécial et l’approche axée sur l'intégration du souci de l'égalité entre les sexes utilisée pour le rapport, dans le but d’amorcer un dialogue avec les dirigeantes des organisations de la société civile afin de promouvoir l’égalité des sexes à l’échelle mondiale dans le cadre de la gestion et de l’utilisation des ressources en eau. Les participants discuteront ensuite des prochaines étapes visant à ce que les hommes et les femmes disposent du même accès à l’eau et du même contrôle sur cette ressource, et à ce que les femmes participent pleinement au processus décisionnel de la gestion de l’eau. On présentera également le travail du comité consultatif sur l’égalité des genres du WWAP et on étudiera les autres tâches et responsabilités potentielles du WWAP et de l’UNESCO dans ce processus.

WWDR4: Tendances émergentes et défis prioritaires; gérer l'eau dans des conditions d'incertitude et de risque

13 mars 2012
Heure : 12h30 – 13h30

La quatrième édition du Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau (WWDR4) sera présentée au public à l’occasion de cet événement. La première partie propose un panorama des développements récents, des tendances émergentes et des enjeux clés concernant les ressources mondiales en eau, leur gestion et leur utilisation. Elle explique comment les grands changements mondiaux suscitent des risques et incertitudes, nouveaux ou accrus, liés à l’eau. Ce module étudie aussi des régions particulières et met en relief des zones géographiques à risque ainsi que des questions sectorielles clés, illustrant ainsi les diverses interactions mais aussi les actions à entreprendre pour évaluer les risques, réduire les vulnérabilités et générer des bénéfices. La 2e partie développe le thème principal du WWDR4 : Gérer l’eau dans des conditions d’incertitude et de risque. Les questions clés affectant l’eau sont étudiées sous l’angle du risque et de l’incertitude, en mettant particulièrement l’accent sur le changement climatique et les autres facteurs de changement affectant l’eau. Ce module présente aussi les premières conclusions du projet de scénarios hydrologiques mondiaux initié en 2010 par le WWAP.

Les perspectives locales présentées dans la 4e édition du Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau

15 mars 2012
Heure : 13h15 – 14h15

Cette session va présenter des exemples tirés du volume « Relever les défis » du WWDR4 afin d’illustrer les différents types de problèmes et de défis auxquels font face les décideurs politiques et les gestionnaires de l’eau de par le monde. Depuis sa première édition en 2003, le Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau (WWDR) a démontré que les décisions prises dans les domaines de la production ou de la vie quotidienne peuvent affecter les ressources en eau.  Les évolutions rapides du monde exercent de nouvelles pressions sur l’eau et entraînent incertitudes et risques pour sa gestion et son utilisation. La résilience des sociétés face à ces défis est très variable, notamment en fonction de leurs  cadres juridiques et institutionnels ainsi que de leur disponibilité en ressources humaines et financières. Cette session se concentrera sur cette résilience et mettra en avant les principales conclusions d’une sélection de projets pilotes, « Instantanés de l’eau », réalisés au niveau national ou de bassin pendant une période de trois ans. Ces études de cas sont conçues comme des éléments indissociables du WWDR : les innombrables facteurs influençant la gestion des ressources en eau sont illustrés par des exemples réels.

WWDR4 : Enjeux régionaux et sectoriels, perspectives et zones à risque

16 mars 2012

Heure : 13h15 – 14h15

Au cours de cet événement, la quatrième édition du Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau (WWDR4) sera présentée au public en mettant particulièrement l’accent sur sa troisième partie. Plusieurs agences d’ONU-Eau ont directement préparé les rapports sur les défis prioritaires et les rapports régionaux constituant le 3e module. Ces rapports représentent la principale source de contenu du WWDR4, sa base de connaissance. Leurs messages et conclusions orientent la sélection de documents servant au résumé de référence du 1er module, qui met en lumière les tendances émergentes, les développements récents et les zones géographiques à risque. Les rapports sur les défis prioritaires et les rapports régionaux nourrissent également le 2e  module, qui s’appuie en grande partie sur ces rapports pour illustrer la manière dont différents acteurs gèrent aujourd’hui l’eau dans des conditions d’incertitude et de risque ainsi que les besoins de demain.

Retour en haut de la page