Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau 2017, les eaux usées : une ressource inexploitée

WWDR 2017 ©WWAP

La plupart des activités humaines qui utilisent de l’eau produisent des eaux usées. Étant donné que la demande d’eau dans son ensemble augmente, la quantité d’eaux usées produites, et leur charge polluante globale, sont en constante augmentation dans le monde entier. Plus de 80% des eaux usées à travers le monde, et plus de 95% dans certains pays en développement, sont rejetées dans l’environnement sans traitement.

Une fois rejetées dans les plans d’eau, les eaux usées sont diluées. Soit elles sont transportées en aval, soit elles s’infiltrent dans les aquifères, où elles peuvent affecter la qualité (et donc la disponibilité) des approvisionnements en eau douce. L’océan est souvent la destination finale des eaux rejetées dans les fleuves et les lacs avec des conséquences négatives pour l’environnement marin.
L’édition 2017 du Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau (WWDR), intitulé : « Les eaux usées : une ressource inexploitée », démontre qu’une gestion améliorée des eaux usées génère des avantages sociaux, environnementaux et économiques essentiels pour le développement durable et pour réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Le rapport cherche notamment à informer les décideurs, les gouvernements, la société civile et le secteur privée sur l’importance de la gestion des eaux usées comme étant une source d’eau, d’énergie, de nutriments et d’autres sous-produits récupérables et durables qui sont sous-estimées, plutôt que de considérer les eaux usagées comme étant quelque chose à éliminer ou une gêne à ignorer.
Le titre du rapport reflète le rôle essentiel que les eaux usées sont prêtes à jouer dans le contexte d’une économie circulaire, dans laquelle il existe un équilibre entre le développement économique et la protection de l’environnement et des ressources, et où une économie plus propre et plus durable a un effet positif sur la qualité de l’eau.

Une gestion améliorée des eaux usées génère des avantages sociaux, environnementaux et économiques essentiels pour réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Consultez le rapport

  • Faits et chiffres
    English | Français | Español (pdf)
    Italiano | Português (pdf)

    Cite as: "WWAP (United Nations World Water Assessment Programme). 2017. The United Nations World Water Development Report 2017: Wastewater, The Untapped Resource. Paris, UNESCO."
  • Présentation*
  • English | Español (Download link, ppt)
  • Speaking notes (pdf)
    *When quoting or using parts of this presentation, please cite as: “WWAP Presentation: Launch of the UN World Water Development Report 2017”

WWDR 2017 : Lancements régionaux

Le WWDR de 2017 fournit le contenu et les bases permettant de débattre tout au long de l’année sur le thème général de la Journée mondial de l’eau : « les eaux usées ». Le rapport illustre que « les coûts d’une gestion améliorée des eaux usées sont généralement compensés par les avantages en termes de santé humaine, de développement socio-économiques et de durabilité de l’environnement ». Les actions à entreprendre pour améliorer la gestion des eaux usées relèvent de l’une de ces catégories : réduire la pollution à la source, élimer les contaminants des flux d’eaux usées, réutiliser des eaux récupérées et récupérer des sous-produits utiles.

Afin de mieux diffuser les principales découvertes du WWDR 2017 et de donner une impulsion à l’évènement de référence pour la célébration de la Journée mondiale de l’eau en Afrique du Sud le 22 mars, le WWAP  a organisé une réunion d’information pour les représentants des États membres au siège de l’UNESCO à Paris (le 27 mars) et au siège des Nations Unies à New York (le 6 avril).

En parallèle, 30 lancements régionaux du WWDR ont été organisés partout dans le monde grâce aux initiatives des institutions locales et nationales, aux partenaires concernés et aux bureaux de différentes agences des Nations Unies.

 

Retour en haut de la page