Lancement du Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau 2017: les eaux usées, une ressource inexploitée

President Zuma holds the WWDR 2017 in presence of high-level panel

Le Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau (WWDR) de 2017, intitulé « les eaux usées, une ressource inexploitée », a été lancé pendant la célébration de la Journée mondiale de l’eau dans le Centre international de conférences « Inkosi Albert Luthuli » de Durban, en Afrique du Sud.


 « Près de 80% des eaux usées du monde sont rejetées dans l’environnement sans traitement approprié, avec des conséquences négatives pour l’environnement et la santé humaine. Dans le même temps, les eaux usées devraient être considérées comme étant une ressource précieuse plutôt qu’un fardeau.»

La présentation a débuté avec les paroles de bienvenue de Mr. Mchunu, Premier (Ministre) de la province de KwaZulu-Natal, suivit d’un discours inaugural de Mr. Harlin, Vice-président de l’ONU-Eau, de Mr. Engida, Directeur général adjoint de l’UNESCO, du Professeur Verkooijen de la Banque mondiale, et de Mr. Lwenge, Ministre de l’eau et de l’irrigation de la République unie de Tanzanie et Président du Conseil des ministres africains chargés de l’eau (AMCOW).

Le Président de la République d’Afrique du Sud, Mr. Jacob Zuma, a prononcé un discours dans lequel il a souligné la pertinence du nouveau Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau : « Ce rapport attire l’attention sur le statut actuel de l’eau et de l’assainissement et appelle les dirigeants du monde entier à agir pour assurer la disponibilité, ainsi qu’une gestion durable des services d’eau et d’assainissement qui sont essentiels pour tous. »

Mme. Mashabane, Ministre des Relations internationale et de la Coopération de la République d’Afrique du Sud et SE Donnici, Ambassadeur d’Italie en Afrique du Sud ont reconnu le partenariat établi et ont commencé la présentation du WWDR 2017.

Presentation of the WWDR 2017 and Panel

La présentation technique du Professeur Stefan Uhlenbrook, Coordinateur du Programme mondial pour l’évaluation des ressources en eau, a abordé les éléments principaux de la présentation en divulguant les principales conclusions et recommandations émanant du Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau, intitulé « Les eaux usées, une ressource inexploitée. »

De frappantes mises en évidence du WWDR 2017, mentionnées par Mr. Uhlenbrook, soulignent la pertinence du Rapport et les efforts indispensables à faire pour réaliser les objectifs relatifs à l’eau :

  •     « Près de 80% des eaux usées du monde sont rejetées dans l’environnement sans traitement approprié, dans le même temps la production d’eaux usées est en augmentation »
  • « Les eaux usées sont une source d’eau fiable et durable ainsi qu’une source d’énergie, de nutriments et d’autres sous-produits récupérables. »
  • « Les coûts d’une gestion améliorée des eaux usées sont généralement compensés par les avantages en termes de santé humaine, de développement socio-économiques et de durabilité de l’environnement. Ce qui est indispensable pour réaliser l’Agenda 2030. »
  • « Dans une économie circulaire, l’utilisation des eaux usées et la récupération des sous-produits peuvent générer des nouvelles opportunités d’affaires tout en aidant à financer les services d’assainissement. »

La session du matin a été conclue par un débat et une séance de questions-réponses avec le public présent. La commission était formée d’experts représentant différentes perspectives : Mr. Slatyer, Conseiller spécial de l’eau au Département australien des affaires étrangères et du commerce (représentant d’état et des engagements de haut niveau), Mr. Van Rooven, ancien Ministre de la gouvernance coopérative et des affaires traditionnelles (perspective du gouvernement local), Mme Ortigara, Responsable de programme du Programme mondial pour l’évaluation des ressources en eau (perspective de la société civile et des femmes – elle a remplacé Mme. Abdulrahman, membre du comité directeur de Women for Water Partnership), Mr. Chanda, Banque africaine du développement (perspective de développement), Mr. Harlin, Vice-président de l’ONU-Eau (perspectives des Nations-Unies), et Mr. Ginster, Directeur de l’Eau, du gaspillage, des terres et de la biodiversité a Sasol (perspective du secteur privé).

En parallèle au lancement principal, un grand nombre de lancements régionaux ont eu lieu le même jour à travers le monde.

En savoir plus:

•    Télécharger le programme du lancement inaugural de Durban (PDF)
•    Regarder les vidéos enregistrées du lancement inaugural

 

Retour en haut de la page