WWDR1 - Études de cas

Un des aspects les plus originaux du Rapport mondial sur la mise en valeur des ressources en eau est son recours à des études de cas comme terrains d'expériences pour l'élaboration de nouvelles méthodologies. L'idée est de fournir un instantané des conditions globales, en travaillant à partir d'une sélection d'études sur le terrain, illustrant différentes régions géographiques, différentes conditions de stress hydrique, différentes circonstances socio-économiques, et différents besoins humains.

La première édition du Rapport comprenait 7 d'études de cas pilotes.

Chaque étude de cas a été examinée au regard des 11 défis qui forment la structure de base du premier Rapport.

En utilisant un ensemble d'indicateurs de base développés spécialement pour le Programme, ces études devaient mesurer le succès de l'intégration des différents éléments dans un tout cohérent. Ce système est-il équitable? Dans quelle mesure tient-il vraiment compte des besoins et des utilisations concurrentes? Le prix de l'eau est-il fixé de manière appropriée? Toutes les parties prenantes ont-elles une voix dans la prise de décision? Les politiques de l'eau sont-elles développées de manière à encourager la protection de l'eau? Favorisent-elles le contrôle de la pollution et le recyclage des eaux usées? Le système de gestion de cette ressource est-il dynamique? Dans quelle mesure peut-il vraiment répondre au changement constant des besoins et des conditions de vie de l'homme?

À travers ces questions, les principaux problèmes qui se posent pour parvenir à des approches intégrées de la gestion de l'eau ont été mis à jour. Les études de cas ont fourni une sorte de laboratoire pour tester de nouvelles méthodologies et pour évaluer les leçons issues de pratiques déjà existantes. Elles ont permis d'identifier les régions qui connaissent le plus de difficultés, et mis le doigt sur nos lacunes, tant dans nos connaissances que dans notre compréhension.

Retour en haut de la page