Vladimir Ryabinin

Secrétaire exécutif de la Commission océanographique intergouvernementale et Sous-Directeur général, UNESCO

M. Vladimir Ryabinin a pris ses fonctions au poste de Secrétaire exécutif de la Commission océanographique intergouvernementale (COI-UNESCO) en mars 2015.

La COI a son siège à Paris. Établie en tant qu’organe jouissant de l’autonomie fonctionnelle dans le cadre de l’UNESCO, elle favorise la coopération internationale et coordonne des programmes de recherche, de services, de systèmes d’observation, de développement des capacités et de réduction des risques marins afin d’améliorer la gestion de la nature et des ressources des océans et des zones côtières.

M. Ryabinin est titulaire d’un doctorat supérieur en sciences physiques et mathématiques (océanographie et géophysique) décerné par le Comité suprême d’attestation de la Fédération de Russie, à Moscou, en avril 1995, et possède des certifications professionnelles en qualité d’ingénieur-océanographe, délivrées par l'Institut hydrométéorologique de Leningrad (juin 1978), et en qualité de docteur en sciences physiques et mathématiques (septembre 1982) auprès du Comité suprême d’attestation (URSS).

M. Ryabinin a débuté sa carrière professionnelle en juillet 1978, d’abord en tant que chercheur universitaire au Centre hydrométéorologique de Russie (Moscou), où il a conduit des études théoriques sur la circulation et la variabilité océaniques, avant de participer, en tant que chercheur principal, à des études sur le rôle d l'océan dans le climat, dans le cadre du programme de recherche océanographique de l’URSS intitulé « Sections ». M. Ryabinin a été l’un des fondateurs du premier système soviétique de prévisions météorologiques numériques à moyen terme (jusqu’à une semaine) mis en place au milieu des années 1980. Entre 1989 et 1993, il a mis au point un modèle spectral de prévision des vagues de vent à la surface de l'océan. De juillet 1996 à septembre 1998, M. Ryabinin a dirigé le Laboratoire de recherche sur les prévisions maritimes et a été coordonnateur national de la recherche en la matière. Au cours de cette même période, il a été l’un des principaux artisans du programme fédéral baptisé « Océan mondial ».

En octobre 1998, M. Ryabinin a été nommé chercheur scientifique principal auprès du Centre euro-méditerranéen sur la dynamique côtière insulaire (ICoD), basé à Malte, où il a participé à deux projets de l’Union européenne concernant l’assistance météorologique marine pour la télédétection, la prévision de la dérive et la lutte contre les marées noires en Méditerranée, poste qu’il a occupé jusqu’en décembre 2000. Il a ensuite rejoint, en janvier 2001, l’Institut international de l'océan (IOI), à Malte, d’abord comme consultant, puis en tant que Directeur exécutif de l’Institut.

De novembre 2001 à 2015, M. Ryabinin était responsable scientifique principal au sein du Programme mondial de recherche sur le climat (PMRC) et membre du personnel de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), où il était chargé de la coordination internationale de la recherche sur le climat axée sur les régions polaires et la cryosphère, l’océan, le niveau de la mer, la stratosphère, la chimie et le climat atmosphériques, et la contribution de la recherche à la mise au point de services climatologiques.

M. Ryabinin est l’auteur et/ou le co-auteur d'une centaine d'articles et de publications, dont une monographie, essentiellement dans les domaines de l’océanographie, de la météorologie et du climat. Il a été maître de conférences à l’Université d'État de Moscou et a participé à plusieurs projets de recherche et d’ingénierie maritime, y compris l’Année polaire internationale 2007-2008. Plus récemment, il a été l’un des rédacteurs principaux de la cinquième édition du rapport « L'avenir de l'environnement mondial » (GEO-5, 2012), notamment le chapitre sur les défis du système terrestre. Il est également expert, membre ou président d’un certain nombre de groupes de travail, comités et conseils de recherche internationaux.

 

Retour en haut de la page