En tant que régulateur naturel du climat de notre planète et pilier du système climatique mondial, l’océan ne peut plus être sous-estimé. Que ce soit par une multiplication des risques sur les zones côtières causés par l’élévation du niveau de la mer, des vents violents, des tempêtes et des cyclones, en passant par l’insécurité alimentaire des populations insulaires liée à une baisse des ressources marines, un océan en mauvaise santé et un climat en constante évolution peuvent entraîner de grands déséquilibres environnementaux, économiques et sociaux.

La COI travaille avec ses Etats membres pour surveiller et documenter les impacts du changement climatique sur l’océan, les côtes et les écosystèmes à travers le monde. En tant que composante océanique du Système mondial d’observation du climat (SMOC), le Système mondial d’observation de l’océan, ou GOOS, contribue directement aux actions relatives à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Les programmes scientifiques de la COI soutiennent de nombreuses études portant sur les impacts du changement climatique, notamment sur l’acidification de l’océan.

En facilitant l’échange international de données et d’information océanographiques et en forgeant des outils de politique sur la gestion intégrée des zones côtières, la COI œuvre aux côtés des autorités nationales et sous-nationales de ses Etats membres pour renforcer leurs capacités humaines et techniques en vue d’élaborer des stratégies d’adaptation et d’atténuation fondées sur l’océan.

La COI s’est pleinement mobilisée au cours de la 21e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) et aidera de façon proactive ses Etats membres dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

L’objectif est clair : engager le dialogue avec les communautés politique, de la recherche et de la société civile pour une intégration plus efficace des perspectives relatives à l’océan dans les mécanismes d’adaptation et d’atténuation du changement climatique. La COI contribue également à promouvoir l’importance d’une base de connaissance scientifique solide dans l’élaboration des politiques.

Retour en haut de la page