La COI est fortement engagée à réduire le risque posé par les tsunamis et autres phénomènes extrêmes liés au niveau de la mer, tels que les inondations côtières et les ondes de tempête. Alors que le développement du littoral se poursuit à un rythme soutenu, accentuant ainsi la vulnérabilité des populations côtières, la COI vise à encourager les communautés à mettre en pratique des mesures d’atténuation efficaces, à prendre conscience des risques naturels auxquels elles sont exposées, et les moyens les plus appropriés pour y répondre.

Le Programme de la COI relatif aux tsunamis soutient les Etats membres de la COI dans l’évaluation des risques de tsunamis, la mise en œuvre de systèmes d’alerte précoce aux tsunamis, et l’éducation des communautés vulnérables en matière de mesures de préparation. Il est essentiel que les nations puissent accéder aux informations nécessaires à la détection précoce et à l’adaptation de la planification côtière face aux risques liés à l’océan. A travers ses quatre Groupes intergouvernementaux de coordination – pour le Pacifique, les Caraïbes, l’océan Indien et la région de l’Atlantique du Nord-Est et de la Méditerranée – ainsi que le Centre international d’information sur les tsunamis, la COI coordonne les réunions régionales, les activités de renforcement des capacités, et les exercices d’alerte précoce aux tsunamis.

La COI s’est également engagée à mobiliser les communautés vulnérables sur les actions à prendre en cas de danger imminent. Cela se traduit par un soutien aux Etats membres, aux niveaux national et sous-national, en matière de campagnes de sensibilisation du public, par l’élaboration de procédures opératoires normalisées, par l’identification d’itinéraires d’évacuation, et par l’organisation d’exercices d’évacuation. Les approches communautaires et autres mécanismes d’adaptation traditionnels sont pris en compte afin de répondre aux besoins et aux inquiétudes de tous les individus vulnérables.

Retour en haut de la page