Bourses UNESCO-L’Oréal, 2011

© UNESCO / Michel Ravassard

Cerémonie de remise des bourses, © UNESCO / Michel Ravassard

Quinze bourses internationales UNESCO-L'Oréal sont attribuées chaque année à des doctorants et post-doctorants qui, par leur enthousiasme et leurs recherches innovantes, apportent une contribution précieuse au développement des sciences de la vie. Ces bourses doivent leur permettre de poursuivre leurs recherches dans des laboratoires d'accueil en dehors leur pays d'origine. Ces jeunes femmes scientifiques sont identifiées avec le soutien des Commissions nationales pour l'UNESCO. Les candidates doivent déjà être engagées dans la recherche au niveau doctoral ou post-doctoral dans un ou plusieurs domaines connexes des sciences de la vie, notamment la biologie, la biochimie, la biotechnologie, l’agriculture, la médecine, la pharmacie et la physiologie.

Les travaux des 15 récipiendaires de la bourse UNESCO-L'Oréal 2011 seront présentés le 2 Mars 2011 au siège de l'UNESCO à Paris (France) suivis par la cérémonie pour l'attribution des bourses.

Les bourses nationales UNESCO-L'Oréal «Pour les Femmes et la science » permettent d’ancrer les programmes scientifiques à travers le monde, tout en respectant les particularités et les besoins spécifiques de chacune.

  

 

Bourse Spéciale L’Oréal-UNESCO « Sur les pas de Marie Curie »

© UNESCO / Michel Ravassard

© UNESCO / Michel Ravassard

En 2011, l’UNESCO célèbre l’Année internationale de la chimie, associée au centenaire de l’attribution du prix Nobel de chimie à Marie Curie.

Afin de célébrer la participation des femmes à la chimie et plus généralement à la science, l’UNESCO et la Fondation L’Oréal ont créé une Bourse spéciale L’Oréal-UNESCO « Sur les pas de Marie Curie » destinée à récompenser une ancienne boursière internationale L’Oréal-UNESCO ayant fait une carrière particulièrement brillante depuis sa nomination.

Le Professeur Marcia Royle, Professeur de Biotechnologie à la Faculté des sciences fondamentales et appliquées, Directrice-adjointe du troisième cycle de l’University of the West Indies de Kingston, en Jamaïque, a été sélectionnée pour recevoir la Bourse spéciale L’Oréal-UNESCO « Sur les pas de Marie Curie » en raison de la qualité et de l’utilité de ses recherches.

Elle avait reçu une Bourse internationale UNESCO-L’Oréal en 2000 afin de poursuivre ses travaux sur les virus végétaux responsables de graves dommages dans les cultures de la Jamaïque.

Depuis, elle a développé des études sur le virus du sida qui ont permis à de nombreux malades d’être soignés plus efficacement.

Son travail, ainsi que le travail des 15 boursières de cette édition, sera présenté lors d'une cérémonie de remise des bourses le 2 mars 2011 à l'UNESCO, Paris, France.

Retour en haut de la page