Prix L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science, 2016

Les Lauréates de la présente édition illustrent cette fois encore l’excellence scientifique des femmes et leur capacité à guider la communauté mondiale sur la voie du progrès. Ces femmes qui sont à la pointe de la recherche scientifique ont été nommées par 2,600 chercheurs du monde entier. Un jury indépendant composé de membres émérites de la communauté scientifique a assuré la sélection finale. Cette année, un nouveau jury a été réuni sous la présidence de l’ancienne Lauréate et Prix Nobel, le professeur Elizabeth H. Blackburn.

Le jury a reconnu la ténacité, la créativité et l’intelligence de cinq femmes scientifiques éminentes femmes scientifiques qui ont su marquer le monde de leur empreinte.

Les Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science récompensent chaque année cinq femmes issues des cinq régions du monde (Afrique et États Arabes, Asie-Pacifique, Europe, Amérique Latine, Amérique du Nord) pour leur contribution aux progrès de la science. Chacune d’entre elles présente un parcours exemplaire, fruit d’un talent hors du commun doublé d’un engagement et d’une audace remarquables dans un environnement encore majoritairement masculin.

Lauréates

Afrique et États Arabes

Professeur Quarraisha ABDOOL KARIM
Professeur, CAPRISA, Nelson R Mandela School of Medicine, University of KwaZulu-Natal, Afrique du Sud
Médecine et Sciences de la santé / Santé des femmes

Pour sa remarquable contribution à la prévention et au traitement du VIH et des infections associées, améliorant considérablement la qualité de vie des femmes en Afrique.

Asie / Pacifique 

Professeur Hualan CHEN
Professeur, Harbin Veterinary Research Institute, Chinese Academy of Agricultural Sciences, Harbin, Chine
Sciences biologiques / Sciences vétérinaires

Pour ses recherches exceptionnelles sur la biologie des virus de la grippe aviaire, ayant conduit au développement et à l'utilisation de vaccins efficaces.

Europe

Professeur Emmanuelle CHARPENTIER
Professeur, Max Planck Institute for Infection Biology, Berlin, Allemagne
Sciences biologiques / Biologie moléculaire

Pour sa découverte, en collaboration avec le Professeur Jennifer Doudna, d’un mécanisme moléculaire révolutionnaire qui permet de « réécrire » le génome, ouvrant ainsi la voie à de nouveaux traitements contre les maladies génétiques.

Amérique Latine

Professeur Andrea GAMARNIK
Professeur, Molecular Virology Laboratory, Fundación Instituto Leloir, CONICET, Buenos Aires, Argentine
Sciences biologiques / Virologie

Pour ses découvertes majeures sur la façon dont les virus transmis par les moustiques se reproduisent et causent des maladies, et plus particulièrement le virus de la dengue. 

Amérique du Nord 

Professeur Jennifer DOUDNA
Professeur, Howard Hughes Medical Institute, Department of Molecular and Cell Biology, University of California, Berkeley, Etats-Unis d’Amérique
Sciences biologiques / Biologie moléculaire

Pour sa découverte, en collaboration avec le Professeur Emmanuelle Charpentier, d’un mécanisme moléculaire révolutionnaire qui permet de « réécrire » le génome, ouvrant ainsi la voie à de nouveaux traitements contre les maladies génétiques.

La science moderne se défini par la collaboration

© L'Oréal Foundation
Max Planck Institute for Infection Biology

Les professeurs Emmanuelle Charpentier et son associée Jennifer Doudna,
respectivement Lauréates 2016 de L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la
Science pour les régions Europe et Amérique du Nord, ont fait progresser d’un
bon la recherche génétique en participant au développement d’une nouvelle
technologie révolutionnaire qui a suscité l’émoi de la communauté scientifique,
permettant de modifier les gènes d’une plante, d’un animal et d’un être humain
en opérant une véritable microchirurgie de l’ADN. Les deux chercheuses ont
conjointement découvert un moyen simple de modifier l’ADN de n’importe
quel organisme. Baptisée CRISPR-Cas9, cette technique d’édition du génome
permet aux scientifiques d’éliminer et d’ajouter des fractions de matériel
génétique avec une extrême précision. Elle peut être utilisée pour neutraliser
des gènes, corriger des maladies génétiques ou introduire des gènes pour créer
des modèles animaux mimant des pathologies humaines.

Jury International 2016

PROF. Elisabeth H. BLACKBURN
Présidente du Jury L’Oréal - UNESCO
Lauréate du Prix Nobel de Médecine et Physiologie 2009, Présidente du Salk Institute pour les Etudes Biologiques, Professeur émérite, Université de Californie San Francisco, ETATS-UNIS
Lauréate 2008 L’Oréal-UNESCO

PROF. ANA BELÉN ELGOYHEN
Investigator at the Institute for Research on Genetic Engineering and Molecular Biology, National Scientific and Technical Research Council (CONICET), ARGENTINA
L’Oréal-UNESCO Laureate 2008

DR. APPOLINAIRE DJIKENG
Director, Biosciences Eastern and Central Africa (BecA) Hub, International Livestock Research Institute (ILRI), KENYA

PROF. RAYMOND N. DUBOIS
Dean; College of Medicine, Professor of Biochemistry and Medicine, Medical University of South Carolina, USA

PROF. PHILIP HIETER
Professor of Medical Genetics, Michael Smith Laboratories, University of British Columbia, CANADA

PROF. NANCY Y. IP
Dean of Science, Morningside Professor of Life Science, The Hong Kong University of Science and Technology, CHINA
L’Oréal-UNESCO Laureate 2004

DR. KANYAWIM KIRTIKARA
Executive Director of the National Center for Genetic Engineering and Biotechnology (BIOTEC), THAILAND

 

DR. JACQUES LECLAIRE
Scientific Director L’Oréal, Research & Innovation FRANCE

PROF. KHALED MACHACA,
Professor of Physiology and Biophysics, Associate Dean for Research, Weill Cornell Medical College in Qatar, QATAR

PROF. MACIEJ NALECZ
Director, Executive Secretary of the International Basic Sciences Programme, UNESCO, FRANCE

PROF. CHRISTINE PETIT MD, PHD
Professor at College de France, Member of the Institute of Medicine of the National Academies (IOM) Head of Genetics and Physiology of Hearing Laboratory, Inserm UMRS 1120 – UPMC, Institut Pasteur, FRANCE
L’Oréal-UNESCO Laureate 2004

PROF. AUGUSTO ROJAS-MARTÍNEZ
Professor of Biochemistry and Molecular Biology, School of Medicine and Centro de Investigación y Desarrollo en Ciencias de la Salud, Universidad Autónoma de Nuevo León, MEXICO

PROF. MACIEJ ZYLICZ
Head of the Department of Molecular Biology, International Institute of Molecular and Cell Biology in Warsaw, POLAND

© L'Oréal Foundation
L'Oréal-UNESCO 2016 Awards, International Jury

Retour en haut de la page