Prix L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science, 2017

Cinq femmes scientifiques recevront le prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science le 23 mars prochain à la Maison de la Mutualité à Paris.

Les Lauréates de la présente édition illustrent cette fois encore l’excellence scientifique des femmes et leur capacité à guider la communauté mondiale sur la voie du progrès. Sélectionnées par une communauté de plus de 2 000 scientifiques internationaux de premier plan, les cinq Lauréates ont été récompensées par un jury indépendant constitué de 12 personnalités reconnues de la communauté scientifique internationale, présidé cette année par le Professeur Christian Amatore, membre de l’Académie des sciences. Chaque Lauréate recevra un Prix de 100 000 € en récompense de sa contribution aux progrès de la science.

Les Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science récompensent chaque année cinq femmes issues des cinq régions du monde (Afrique et États Arabes, Asie-Pacifique, Europe, Amérique Latine, Amérique du Nord) pour leur contribution aux progrès de la science. Chacune d’entre elles présente un parcours exemplaire, fruit d’un talent hors du commun doublé d’un engagement et d’une audace remarquables dans un environnement encore majoritairement masculin.

Laureates

Afrique et les États arabes

Professeur Niveen KHASHAB
Libanaise
Professeur Associé, Chemical Sciences and Engineering, King Abdullah University of Science and Technology (KAUST), ARABIE SAOUDITE

Chimie Analytique

« Crée des nanoparticules qui permettent de diagnostiquer les maladies beaucoup plus tôt. »
Ses travaux en chimie analytique mèneront à de nouveau traitements médicaux plus ciblés et personnalisés.

Asie / Pacifique

Professeur Michelle SIMMONS
Australienne
Professeur, Centre of Excellence for Quantum Computation and Communication Technology - University of New South Wales, AUSTRALIE

Physique quantique

« Est pionnière dans le domaine des ordinateurs quantiques ultra-rapides. »
Ses travaux sur les transistors à l’échelle atomique ouvrent la voie à l’ordinateur de demain.

Europe

Professeur Nicola SPALDIN
Britannique
Professeur, Chair of Materials Theory, ETH Zürich, SUISSE

Sciences des Matériaux

« Conçoit et modélise de nouveaux matériaux électromagnétiques pour
des appareils électroniques plus petits et plus puissants.
»
Ses recherches sur les matériaux multiferroïques promettent l’avènement d’une nouvelle génération d’appareils électroniques.

Amérique latine

Professeur Maria Teresa RUIZ
Chilienne
Professeur, Dept. Astronomía, Universidad de Chile, CHILI

Astrophysique

« Pour sa contributions à l'étude d'une variété d'objets célestes de très faible intensité, tapis dans l’obscurité de l’univers. »
Ses observations sur les naines brunes pourraient apporter des réponses à la question de la vie sur une autre planète.

Amérique du Nord

Professeur Zhenan BAO
Américaine
Professeur, Department of Chemical Engineering, Stanford University, ETATS-UNIS

Chimie des Matériaux

« A inventé une peau électronique qui permet de retrouver le sens du toucher. »
Ses recherches sur des matériaux souples, étirables et conductibles, transformeront demain la qualité de vie des porteurs de prothèses.

Retour en haut de la page