Genre et prévention des catastrophes naturelles

Flooding (Jakarta, Indonesia)

© Y. Wibowo / Inondations àJakarta, (Indonesie)

  

Le programme de préparation et de prévention des catastrophes met l'accent sur les besoins et les rôles des femmes dans de développement d'une culture de résilience face aux catastrophes naturelles.

Il a été mis en évidence que la vulnérabilité et la pauvreté sont étroitement liés à l'égalité des sexes : les femmes sont plus fréquemment victimes de catastrophes naturelles que les hommes.

 

Cependant, l'intégration des considérations de genre dans la préparation aux catastrophes et à l'éducation aux risques contribue de manière significative à la réduction des effets des catastrophes et à l'amélioration du développement durable. Le programme assure l'intégration de l'égalité entre les sexes dans les efforts de réduction des risques à différents niveaux. Il vise à accroître le nombre de femmes dans : la conception des politiques et des stratégies visant à réduire la vulnérabilité face aux catastrophes ; le renforcement des capacités en matière d'intégration de l'éducation pour la réduction des risques de catastrophe dans les programmes éducatifs ; la sensibilisation du public, et ; le plaidoyer pour la préparation et la prévention des catastrophes naturelles.

Ces efforts visent à assurer une représentation plus équilibrée des sexes au sein des réseaux internationaux et régionaux d'experts en matière de séismes, volcans, glissements de terrain et risques hydro-météorologiques.

Le programme explore la façon dont l'égalité des sexes peut être mieux intégrée dans les orientations politiques pour la réduction des risques de catastrophe en mettant l'accent sur l'éducation, et les politiques d’actions qui peuvent être améliorées en portant une attention particulière au rôle clé des femmes en tant que leaders de la communauté dans les programmes de préparation et de sensibilisation aux risques de catastrophes naturelles.

  

Sur le terrain

Myanmar

À travers son Programme d'éducation pour la récupération post-catastrophe du Myanmar, l’UNESCO permet aux femmes de réduire leur vulnérabilité face à ces risques naturels.

En collaboration avec le ministère de l'Éducation, le programme prévoit la réduction des risques de catastrophe par la formation du personnel d'éducation. La plupart des participants à cette formation des enseignants sont des femmes, responsables de l’éducation des enfants dans le secteur de base.

Une série de modules de formation, développés à la fois avec du matériel d'information, d'éducation et de communication a été préparée. Il s'agit notamment d’une série de neuf affiches et d’un livre d'activités pour les enfants et la communauté qui ont pour thème la sensibilisation aux catastrophes naturelles. Le Module 5, en particulier, contient des informations sur la vulnérabilité des femmes en cas de catastrophe, avec des suggestions sur la façon d'intégrer les questions de genre dans la formation pour la réduction des risques de catastrophes naturelles.

Retour en haut de la page