Kenya : Autonomisation des filles à travers l’apprentissage des sciences

© UNESCO/ Alice Ochanda. Camps scientifiques d'excellence pour le mentorat de jeunes femmes, Kenya.

Depuis 2014, des camps scientifiques d’excellence sont organisés chaque année par le bureau de l’UNESCO à Nairobi, en collaboration avec le gouvernement du Kenya, la Commission nationale pour la Science, la Technologie et l’Innovation, ainsi que l’université de Nairobi, dans le cadre d’un projet de mentorat pour jeunes filles en science, technologie, ingénierie et mathématiques.

Ces camps d’une semaine comprennent des activités variées, telles que des expériences scientifiques, des visites de laboratoires et d’industries, des ateliers de discussion et de partage avec des universitaires portant notamment sur leurs parcours personnels et professionnels et sur les débouchés possibles dans les domaines scientifiques. Pendant la première année, plus de 400 lycéennes, venues des quatre coins du Kenya, ont pu bénéficier du projet.

De plus, dans ce même cadre, 40 professeurs de science, technologie, ingénierie et mathématiques ont reçu une formation visant à les encourager à adopter des méthodes d’apprentissage sensibles au genre, et de nouveaux partenariats ont pu être établis au niveau national avec les ministères concernés, des institutions gouvernementales et le secteur privé dans le but d’accroître la participation des femmes dans les secteurs scientifiques et technologiques.

Plus d'informations :

  Un enseignement scientifique de qualité est l’un des fondements d’un avenir plus viable ; aussi devons-nous y investir afin de donner des moyens d’agir à chaque femme et à chaque homme, et de catalyser l’innovation et la créativité dont nous avons besoin pour ce nouveau siècle.   

Message de Mme Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO, à l'occasion de la Journée mondiale de la science au service de la paix et du développement (pdf)

Retour en haut de la page