Femmes et savoirs autochtones

© Menuka Scetbon-Didi / Femme Mayangna, Réserve de biosphère Bosawas (Nicaragua)

Une attention particulière est portée sur le rôle clé des femmes en tant que détentrices des savoirs locaux et autochtones et agents des changements et de la cohésion de la communauté au niveau local. En particulier, l'UNESCO souligne le rôle des femmes dans la transmission, la préservation et l'élaboration des savoirs locaux, en particulier dans tout ce qui concerne le développement durable, la préparation aux catastrophes naturelles, la biodiversité et le changement climatique.

     

Dans les petits États insulaires du Pacifique, les efforts pour évaluer, surveiller et gérer les récifs coralliens, les mangroves et les herbiers marins se concentrent plus spécialement sur les connaissances autochtones que possèdent les femmes, principales utilisatrices de ces ressources naturelles comme l'eau potable, le bois, les petites parcelles agro-forestières – elles sont les principales détentrices de ce savoir qui leur permet d’utiliser au mieux ces ressources.

Retour en haut de la page