Permettre la prise en compte des savoirs autochtones à la conférence scientifique internationale La Planète sous Pression

Lorsqu’on évoque les changements environnementaux au niveau mondial, les savoirs et priorités des peuples autochtones et des communautés locales sont rarement pris en compte dans les processus de décision. Pourtant, les savoirs autochtones apportent une vision, des précisions et des nuances complémentaires à la science.

Parce qu’ils reconnaissent que l’adaptation au changement climatique doit être ancrée dans les priorités locales, l’UNESCO et le Secrétariat de la Convention sur la Diversité Biologique ont co-organisé un débat intitulé « Savoirs autochtones et Avenirs durables » à l’occasion de la conférence scientifique internationale « Planet Under Pressure (La Planète sous Pression) » qui s'est tenu à Londres du 26 au 29 mars 2012. Dans le cadre de leur projet commun Climate Frontlines, ce débat a réuni des experts et des chercheurs autochtones afin de s’entretenir sur l’intérêt de recourir à des savoirs issus des communautés pour évaluer les changements environnementaux, adapter les modes de subsistance et définir les objectifs nationaux et les priorités mondiales, en s’appuyant sur des études de cas dans le Sahel, le Pacifique Sud, l’Amérique du Nord et l’Himalaya.

Retour en haut de la page