08.04.2011 -

Savoirs des Femmes: médecine traditionnelle et nature (Maurice, Réunion et Rodrigues)

© Blow Specialist Stock

La Réunion, Maurice et Rodrigues présentent des traditions médicinales uniques. Fruits d'un processus de créolisation dont les origines sont multiples, ces usages sont indissociables de la nature dans laquelle ils puisent. Ils constituent une clé privilégiée pour comprendre des sociétés qui se situent dans une dialectique constante entre tradition et modernité.

Ces îles, initialement désertes, ont été peuplées à partir de la fin du XVIIe siècle par des populations originaires d'Europe, de Madagascar, d'Afrique, d'Inde et de Chine, voire de Polynésie ou d'Australie. Le dialogue entre les savoirs médicinaux propres à chacune d'elles a permis la naissance d'un savoir commun, transmis en grande partie par les femmes.

Ce livre met en lumière la connaissance qu'ont ces femmes des plantes médicinales et des gestes médicaux, notamment ceux qui accompagnent la naissance. Il interroge également sur la place des savoirs médicinaux dans ces sociétés insulaires à l’heure d’une occidentalisation croissante et de certains replis identitaires.

Cet ouvrage sera inauguré à l’occasion de l’Atelier international sur les bioprocédés, les politiques et les pratiques de conservation et d’utilisation des plantes médicinales dans les Petits états insulaires en développement (PEID) de l’Océan indien et Madagascar (20-22 avril 2011 - Ebène, Maurice).

Plus d'informations:

Atelier international sur les bioprocédés, les politiques et les pratiques de conservation et d’utilisation des plantes médicinales dans les Petits états insulaires en développement (PEID) de l’Océan indien et Madagascar

Cet événement, organisé en partenariat entre l’UNESCO et le Centre de Phytothérapie et de Recherche de Maurice, a pour but de permettre aux PEID de l’Océan indien et Madagascar d’échanger des informations et des expériences en matière de conservation, gestion et exploitation des plantes médicinales de la région. L’accent sera mis sur :

  1. le rôle de la chimie des produits naturels et le développement de médicaments issus des biotechnologies et de l’industrie pharmaceutique ;
  2. le cadre des politiques de gestion et de conservation ;
  3. les droits de propriété intellectuelle et l’accès et le partage des avantages

Grâce à la participation de scientifiques, décideurs et praticiens de la médicine traditionnelle, cette réunion servira de plate-forme où les parties prenantes de la région pourront échanger des informations pratiques, partager leurs préoccupations, créer des liens de travail entre les différentes bases de données existantes sur les plantes médicinales, et enfin créer dans la sous-région un réseau de partage et de développement dans les domaines concernés. Une attention particulière sera accordée à l’intégration, dans ce processus, des perspectives, inquiétudes et droits des praticiens en médicine traditionnelle.

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page