29.01.2010 -

Connaissances du peuple Mayangna sur la co-existence entre population et nature : poissons et tortues

" Nous sommes un groupe d'autochtones vivant le long des berges des petites rivières qui constituent la source de la Prinzapolka des rivières Coco et Wawa. Nous sommes un peuple humble mais, dans le même temps, très fier. ... Notre culture est très différente de celle des autres groupes autochtones et des métis. Nous préservons la nature et continuont à vivre entourés du vivant composé de plantes et d'animaux. "

 

Chefs et representants Mayangna

Le livre a été lancé officiellement le vendredi 29 Janvier 2010, dans le cadre de l'Année internationale de la biodiversité lors de la Conférence AIB de l’UNESCO : Science et politiques de la biodiversité.

Objectifs :

Pour le peuple Mayangna et pour l'UNESCO, le livre a deux objectifs :

  • Il contribue à la transmission du savoir indigène lié à la nature pour les futures générations Mayangna.
  • Il démontre à la communauté scientifique et au grand public, le caractère unique des connaissances locales et le rôle clé que jouent les Mayangna dans l'utilisation durable des ressources et leur gestion de la biodiversité de la Réserve de biosphère Bosawas.

Aller de l'avant :

La publication de ces deux volumes sur les connaissances Mayangna sur la co-existence des populations avec la nature est l'aboutissement d'une longue et intensive phase de travail. C'est aussi le début de nouveaux efforts longs et difficiles. La reconnaissance des connaissances et de l'expérience des peuples autochtones, en l'occurrence les Mayangna, a des implications importantes tant pour l'éducation que dans la conservation des espèces.

Ce livre crée de nouvelles opportunités pour la sauvegarde et le renforcement de la transmission des savoirs autochtones dans les communautés mais aussi dans les classes. Il fournit également une base pour améliorer la gestion de la biodiversité en mêlant les connaissances autochtones aux connaissances scientifiques, renforçant ainsi la reconnaissance du droit des peuples autochtones à gèrer eux-mêmes leurs propres ressources. Ce livre constitue un tremplin pour relever ces défis nouveaux et essentiels.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page