21.11.2011 - Natural Sciences Sector

Le Forum mondial sur la science adopte une déclaration sur l’ère nouvelle de la science

Le 19 novembre, les participants au Forum mondial sur la science ont adopté une déclaration pour la première fois. Celle-ci reconnaît que le paysage de la science évolue rapidement et contient cinq recommandations ; les participants appellent notamment à la conduite responsable et éthique de la recherche et de l'innovation ; à une amélioration du dialogue avec la société sur les questions scientifiques ; à la promotion d’une coopération scientifique internationale ; à des politiques qui favorisent la collaboration afin de réduire le fossé du savoir ; et, enfin, au renforcement des capacités scientifiques.

La déclaration fait écho à certaines des principales tendances identifiées par le Rapport de l'UNESCO sur la science 2010. Elle souligne, par exemple, que «la domination traditionnelle de la triade composée de l’ Amérique du Nord, de l’Europe et du Japon dans la production mondiale du savoir a été sérieusement remise en question, alors qu’un nouveau monde multipolaire de la science voit le jour, accompagné par la montée de nouvelles puissances émergentes dans le domaine des sciences. Ces puissances ne sont plus seulement des acteurs de premier plan dans l'économie mondiale mais sont devenues également des acteurs clés dans la recherche de pointe et les activités de développement. Dans ce nouveau contexte, la diplomatie scientifique est désormais un outil reconnu pour aider à promouvoir le partenariat entre les nations et favoriser la coopération scientifique. »

La déclaration appelle à un engagement renouvelé de tous les intervenants afin d’exploiter pleinement le potentiel de la science pour favoriser le développement et la prospérité. «Il en va de la responsabilité de ceux qui sont chargés de promouvoir la science ainsi que des scientifiques de maintenir la prééminence des préoccupations morales et sociales sur les intérêts économiques à court terme dans la sélection et la mise en œuvre de projets de recherche industrielle».

«Il ya un besoin urgent d'élaborer de nouvelles politiques scientifiques efficaces au niveau national, régional et mondial afin de mieux coordonner et la recherche scientifique dans le monde entier ; harmoniser les systèmes d'enseignement universitaires et ; faciliter une coopération scientifique régionale et mondiale basée sur l'équité et la participation».

La déclaration appelle à «des actions globales» afin de «renforcer le rôle des femmes dans la science et l'innovation et élargir la participation des femmes dans les sciences et dans la prise de décisions en termes de politiques scientifiques».

Ces recommandations devront guider les programmes scientifiques de l'UNESCO.

Le Forum mondial sur la science a lieu tous les deux ans. Cette année, il est organisé par l'Académie hongroise des Sciences, en partenariat avec l'UNESCO, le Conseil international pour la science (CIUS).




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page