L’Irak se joint au campus virtuel (2010)

The Avicenna Virtual Campus is named after the 10th century Persian scientist and philosopher Ibn Sina

Du 11 au 15 avril, le personnel technique et les professeurs irakiens des universités de Bagdad, Bassora et Salahaddin participent, à Amman (Jordanie), au second atelier de formation à la conception de cours en ligne. Ces trois universités avaient rejoint en novembre le Campus virtuel Avicenne pour la science et la technologie, lorsque leur personnel avait participé au premier atelier, à Amman également.

L’UNESCO a étendu à l’Irak le réseau Avicenne, en accord avec le ministère irakien de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. En Irak, le campus virtuel bénéficie des efforts constants de l’UNESCO et de ses partenaires pour faciliter les liens entre les universités irakiennes et celles des autres pays afin d’élargir l’accès à l’enseignement et d’améliorer la qualité de la formation des enseignants.

Depuis quatre mois, des centres d’étude Avicenne ont été créés dans les universités de Bagdad, Bassora et Salahaddin. Ils ont été reliés à ceux du Campus virtuel Avicenne d’Algérie, de Chypre, d’Égypte, d’Espagne, de France, d’Italie, de Jordanie, du Liban, de Malte, du Maroc, du Royaume-Uni, de Syrie, des Territoires palestiniens, de Tunisie et de Turquie.

Les trois centres Avicenne d’Irak sont déjà en mesure d’utiliser les modules produits par le réseau Avicenne au cours des cinq dernières années. Jusqu’au jour où chaque université irakienne produira par ellemême ses modules, qui seront ensuite mis en commun entre les institutions participant à la fois au Campus Avicenne et au Campus virtuel africain, de création récente.

Deux experts venant du Centre d’études Avicenne de l’Université technique du Moyen-Orient d’Ankara (Turquie) participeront à l’atelier d’avril afin de renforcer les liens régionaux et de mettre en commun avec leurs homologues irakiens les bonnes pratiques d’élaboration des cours. En novembre, l’équipe irakienne a rencontré des experts de l’UNESCO et des Centres d’études Avicenne à l’Université Philadelphia (Jordanie) et à l’Université polytechnique de Valencia (Espagne).

Source: Planète SCIENCE, vol. 8, no 2, avril 2010 (AR, EN, ES, FR, RU)

Contact: m.miloudi(at)unesco.org

Retour en haut de la page