Amérique Latine et Caraïbes

Le Bureau régional de l'UNESCO pour la science en Amérique latine et dans les Caraïbes est basé à Montevideo (Uruguay). En 2011, il a mis en place un processus consultatif en vue d'établir un plan d'action stratégique régional relatif aux politiques scientifique, technologique et d’innovation en Amérique latine et dans les Caraïbes. Ce processus consistait à organiser un certain nombre de forums régionaux et sous-régionaux avec les gouvernements et autres parties prenantes.

Dans sa forme actuelle, le projet de plan d'action est basé sur cinq piliers :

Gestion stratégique de l'information STI

Ce pilier est constitué par le Réseau d'informations des politiques scientifiques (SPIN) pour l'Amérique latine, lancé en 2010. SPIN est une plateforme d'information basée sur un cluster de bases de données, accessible via des outils graphiques et analytiques innovants. SPIN a été conçu à l’adresse des décideurs et des experts en science, technologie et innovation (STI), qui peuvent accéder à des informations comparatives transnationales, à la fois quantitatives et qualitatives, afin de développer de nouvelles politiques, outils et instruments, ou produire des analyses régionales sur l'état de la politique STI dans la région. SPIN est le projet pilote pour un observatoire mondial mis au point par l'UNESCO et connu sous le nom de GO→SPIN. Une nouvelle proposition, le programme NEXUS, qui vise à explorer les capacités du web sémantique, constitue la prochaine étape dans le développement de ce pilier pour l'Amérique latine et des Caraïbes.

Promotion des centres de R & D

L'instrument principal ici sera l’établissement régional pour financer la R & D et d'autres activités qui impliquent la coopération Sud-Sud en Amérique latine et les Caraïbes dans les STI. Les discussions avec les banques et les autres partenaires sont en cours.

Le renforcement des capacités dans la gestion des STI

Cela implique différents programmes de formation avec de nombreux partenaires dans la région, y compris la Commission économique des Nations Unies pour l'Amérique latine et les Caraïbes et diverses universités, comme UNICAMP au Brésil et l'Université de Quilmes en Argentine.

Recherche et prospective en matière de politique STI

Ce pilier devra montrer la voie à suivre dans le cadre des prochaines initiatives régionales. Il concernera principalement les politiques STI pour les chercheurs en réseau en Amérique latine et dans les Caraïbes, ainsi que les acteurs clés en STI, tels que les doyens des facultés des sciences, les organisations scientifiques régionales, les académies, etc.

La coordination et le renforcement de la coopération régionale et internationale

Dans les dernières décennies, de nombreuses organisations internationales ont manifesté leur intérêt pour la politique STI et ont augmenté leur présence dans ce domaine en Amérique latine et dans les Caraïbes. Ce n'est que grâce à une réelle coordination que nous pourrons constater l'impact souhaité par les Objectifs du Millénaire pour le développement durable et l'éradication de la pauvreté extrême.

Contact : Ernesto Fernandez-Polcuch Bureau de l'UNESCO à Montevideo

Bureau régional de l'UNESCO pour la science en Amérique latine et dans les Caraïbes

Retour en haut de la page