Création de centres d'innovation pour les technologies convergentes au sein des universités arabes

Dès le début de l'année 2012, trois centres d'excellence participant au projet NECTAR ont créé, dans leurs murs, un centre d'innovation pour les technologies convergentes.

Le premier centre est affilié au Centre d'excellence en science et technologie du Ministère égyptien pour la Production militaire, le second est situé au sein de la faculté d’ingénierie de l'Université de Khartoum (Soudan) et le troisième au sein de l'École normale supérieure de l'Enseignement technique, à Rabat ( Maroc),qui fait partie de l’Université Mohamed V-Souissi.

D'autres centres d'excellence à Bahreïn, en Irak, en Jordanie et en Syrie ont l’intention d’établir leurs propres centres d'innovation pour les technologies convergentes au sein de leurs universités.

Tous les centres d'excellence qui participent à NECTAR se sont engagés à développer des partenariats de recherche avec des instituts publics et l'industrie.

Voir aussi :

Offrir aux entreprises les compétences dont elles ont besoin: un diplôme d'études supérieures en nanosciences (2012)

Retour à l'introduction

Pour plus de détails, contactez le coordinateur du projet au Caire 

Retour en haut de la page