Développer l’entrepreneuriat dans les universités arabes

Le Réseau de l’UNESCO pour l'expansion des technologies convergentes dans la région arabe (NECTAR)

 

 

 

  

 

 

    

Lancé au Caire (Égypte) en Juin 2011 par le Bureau régional de l'UNESCO pour la science dans les États arabes, le Réseau NECTAR (acronyme pour Network for the Expansion of Converging Technologies in the Arab Region) est né du constat que les pays arabes ne seraient en mesure de s’engager dans les économies du savoir et du développement durable qu’à la seule condition de renforcer leurs capacités d'innovation.

Le Rapport de l'UNESCO sur la science 2010 avait révélé que la recherche universitaire dans le monde arabe servait souvent des fins purement académiques, même si le secteur de l'enseignement supérieur était considéré comme la «salle des machines du monde arabe pour la découverte et l'innovation». L'innovation a également été entravée par la faiblesse des liens entre les universités et l'industrie. Par ailleurs, les universités n’étaient pas dotées de diplômés adaptés à l'économie du savoir. Les auteurs ont observé «un décalage très important entre les types de compétences que les sociétés recherchent et les compétences que la plupart des universités de la région développent."

En mettant en place un partenariat entre les universités et l'industrie dans le domaine des technologies convergentes, NECTAR a pour objectif de réorienter le milieu universitaire vers la résolution de problèmes concrets et supprimer les barrières existant entre les disciplines qui entravent actuellement l'innovation dans le monde arabe. La nanotechnologie, par exemple, est au carrefour d'un large éventail de disciplines comprenant la biologie, la chimie et la physique, la science des matériaux, l'ingénierie et l'informatique. La nanotechnologie est l'un des domaines les plus dynamiques de la science, avec des applications allant des soins de santé à la microélectronique, les énergies renouvelables et la purification de l'eau. Pourtant, la recherche en nanotechnologie en est encore à ses premiers balbutiements dans le monde arabe.

Quelques réalisations récentes de NECTAR

Pour plus de détails, contactez le coordinateur du projet au Caire

Lien

Bureau de l’UNESCO au Caire

Retour en haut de la page