Réseau sismologique national libyen (LNSN)

La Libye est engagée avec l'UNESCO dans un projet multidimensionnel sur la gestion des tremblements de terre et un module d'études et de recherche intitulé «Création d'un réseau national de sismologie" (LNSN). Ce projet a été élaboré dans le cadre des efforts nationaux et régionaux pour évaluer et atténuer les risques de catastrophes naturelles.

Le LNSN est un projet UNESCO–Libye d'auto-bénéfice qui vise à renforcer les capacités dans la surveillance des séismes et dans la recherche, et à établir un réseau national numérique de sismologie ainsi qu’un réseau d’étude des séismes et des mouvements terrestres importants.

Quinze stations à haut débit, qui utilisent une technologie de communication à la pointe du progrès (VSAT–Station terrienne à très petite antenne), et un Centre de traitement des données à Ghariyan (Libye) ont été installés avec succès et sont en pleine activité depuis Novembre 2005, en plus des 20 stations portables .

Le réseau est conçu pour surveiller les activités sismiques locales et régionales et fournir des données de haute qualité pour des projets de recherche, à la fois localement et à l'échelle régionale et mondiale.

De vastes programmes de formation et des ateliers ont contribué à la préparation d'un certain nombre de techniciens nationaux et de personnel scientifique pour l'exploitation et la maintenance du réseau numérique et du renforcement des capacités techniques et scientifiques dans l'analyse de données sismiques et l'évaluation des risques sismiques.

Les phases ultérieures de ce projet ont été discutées et les prochaines étapes identifiées avec les délégués libyens.

Retour en haut de la page