Réduction des pertes causées par les tremblements de terre en Méditerranée orientale (RELEMR)

Countries participating on RELEMR Programme

Pays participant au programme RELEMR

La région méditerranéenne, en raison de sa structure géologique, sa sismicité, sa tectonique active, sa topographie et son climat, a été fréquemment soumise à des catastrophes naturelles entraînant des pertes en vies humaines et en biens matériels et naturels. Une grande partie des terrains de cette région, des infrastructures du secteur industriel et de la population ont été confrontés aux tremblements de terre ou le seront dans le futur.

L'UNESCO et l'US Geological Survey (USGS) a lancé en 1993, au Caire (Egypte), le Programme de réduction des pertes causées par les tremblements de terre dans la région de la Méditerranée orientale (RELEMR) dans le but d'évaluer et réduire les pertes que pourraient provoquer les tremblements de terre prévisibles dans cette région. Trente réunions RELEMR ont déjà eu lieu depuis la première réunion en 1993.

Les objectifs des ateliers RELEMR sont de favoriser l'échange de données entre les pays de la région, mener des activités conjointes et des expériences qui permettraient d'améliorer la qualité des données sismiques, améliorer l’évaluation des dangers dans la région méditerranéenne, améliorer la diffusion des données de génie parasismique, et enfin, élaborer et développer des normes de construction parasismiques pour la région.

Lors de ces réunions, les participants discutent des approches régionales afin d'améliorer :

  • les données sismiques (par exemple, des lieux plus précis et des estimations de magnitude améliorées),
  • l'évaluation prévisionnelle des risques sismiques (PSHA), et les questions de génie parasismique (par exemple, les raisons des échecs de construction).

En outre, des sessions spéciales d’information sont organisées sur :

  • les méthodologies et applications techniques du modèle d’estimation de pertes liées aux tremblements de terre de l’HAZUS-MH ;
  • la protection des sites historiques dans la Région méditerranée étendue ;
  • les logiciels libres et gratuits ;
  • les sessions de présentation générale en sismologie, géologie et génie parasismique et ;
  • la production d'une carte de sismicité RELEMR.

Les institutions spécialisées responsables des études sur les risques sismiques ainsi que les autorités des pays suivants ont participé à ces ateliers sur une base régulière: Algérie, Allemagne, Arabie Saoudite, Chypre, Egypte, Espagne, États-Unis, France, Grèce, Koweït, Iran, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Mauritanie, Oman, Autorité palestinienne, Royaume-Uni, Syrie, Tunisie, Turquie, et Yémen.

Les ateliers RELEMR apportent une meilleure compréhension des risques posés par les tremblements de terre dans la région élargie de la Méditerranée et donnent aux participants la possibilité de contribuer à la santé et à la sécurité de millions de personnes.

Le prochain atelier RELEMR est prévu à Nicosie (Chypre) et sera accueilli par le Département de la Commission géologique de Chypre, du 28 Février to 3 Mars 2011.

 

Retour en haut de la page