Programme pour la réduction des pertes lors des séismes dans le Nord-est de l'Asie (RELNAR)

Countries participating on RELNAR Programme

©UNESCO/Pays participant au Programme RELNAR

La région Asie a le plus haut niveau de sismicité de la planète et a souffert des tremblements de terre les plus dévastateurs de l'histoire. La majorité des tremblements de terre de la région Asie sont originaires de zones de convergence des plaques où une plaque tectonique glisse sous une autre plaque (zones de subduction). Toutefois, les grands tremblements de terre ne sont pas toujours associés à des zones de subduction. Des failles où le mouvement horizontal a lieu (décrochements) génèrent également de violents tremblements de terre. Des décrochements en Chine et en Mongolie sont responsables de nombreux séismes très destructeurs, souvent avec des magnitudes entre 6,0 et 7,5 et parfois supérieur à 8,0.

En réponse à ce risque, la plupart des pays ont augmenté le nombre et la qualité des stations sismiques utilisées pour surveiller l'activité sismique. L'utilisation optimale de ces données pour la surveillance sismique régionale est un défi majeur qui nécessitera l'échange de données, de logiciels et d'expertise entre les pays intéressés.

L'UNESCO a récemment étudié la possibilité de poursuivre une activité de coopération sur l’étude des mouvements terrestres importants et l'analyse des données, activité qui sera menée conjointement par l'UNESCO et l'US Geological Survey (USGS), dans la sous-région de l'Asie du Nord-est comprenant la République populaire démocratique de Corée, le Japon, la Mongolie, la République populaire de Chine, la République de Corée et la Fédération de Russie.

Au-delà de sa valeur scientifique, le projet offre un forum pour les scientifiques et ingénieurs de divers pays en présentant une diversité de contextes. Il leur donne l’opportunité de travailler ensemble avec le soutien de l'UNESCO et de discuter des approches régionales afin d'améliorer la collaboration dans l’échange de données et d'analyse sur les tremblements de terre. La première réunion s'est tenue avec succès en Chine en Décembre 2009, organisée par l'Administration sismique de Chine, sous l'égide de l'UNESCO, en coopération avec l'USGS.

Le prochain atelier RELNAR est prévu à Oulan-Bator, en Mongolie en 2011 et sera organisé par le Centre de recherches pour l'astronomie et la géophysique de la Mongolie.

 

Retour en haut de la page