Stratégie de l'UNESCO sur la réduction des risques liés aux catastrophes naturelles

Les objectifs de l'UNESCO dans le domaine de la réduction des risques de catastrophes naturelles sont les suivants : promouvoir une meilleure compréhension de la répartition dans le temps et l'espace des risques naturels et de leur intensité ; mettre en place des systèmes fiables d'alerte précoce ; concevoir des plans d’occupation des sols rationnels et raisonnés ; s’assurer de l'adoption des normes de construction parasismiques pour les bâtiments ; protéger les bâtiments éducatifs et les monuments culturels ; renforcer la protection de l'environnement pour la prévention des risques naturels ; améliorer la préparation et la sensibilisation du public à travers l'éducation et la formation en communication et information ; favoriser les enquêtes post-catastrophes sur le terrain ; aider à la reconstruction et à la résilience et enfin promouvoir les études sur la perception sociale des risques.

L’action de l'UNESCO est possible grâce, notamment, aux réseaux et au renforcement des systèmes de coordination régionaux et internationaux ; aux partenariats directs avec les États membres ; à la mise en œuvre des projets opérationnels sur le terrain, à des missions de reconnaissance et de conseil, à la préservation et à la diffusion de données et ; à l'organisation de séminaires et de cours de formation. Une coopération constante est maintenue avec les organismes compétents internationaux et non-gouvernementaux.

Dans la poursuite d'une approche interdisciplinaire aux risques naturels, l'UNESCO vise à soutenir les efforts nationaux et régionaux pour développer les capacités de réduction des risques liés aux catastrophes naturelles et causés par l'homme avec un accent particulier sur les conseils stratégiques, le partage des connaissances, la sensibilisation et l'éducation pour la préparation aux catastrophes avec une attention particulière pour les femmes et les jeunes.

L'UNESCO est fortement engagée dans le Cadre d'action de Hyogo pour 2005-2015. L'Organisation joue un rôle de plaidoyer dans la nécessité d'un changement d'orientation pour passer d’une réponse de secours et d'urgence à une action de prévention et de préparation et à une meilleure éducation des populations potentiellement en danger. L'approche soutenue par l'Organisation souligne le mérite des démarches de prévention à travers la conception et la diffusion des mesures de réduction des risques, d'information, d'éducation et de sensibilisation du public.

Retour en haut de la page