Sécurité des structures éducatives

© UNESCO/ Jair Torres - Évaluation d'une école au cours d'une formation à VISUS dans le cadre d'un projet pilote à El Salvador

L’UNESCO s'engage pour permettre aux écoles et à leurs collectivités d’identifier les dangers et les risques auxquels elles sont les plus exposées, leurs vulnérabilités et leur capacité à les gérer, en participant activement aux activités en cours de l'Alliance mondiale pour la prévention des risques de catastrophe et pour la résilience dans le secteur de l’éducation (GADRRRES), un réseau qui regroupe les principales agences des Nations Unies et des ONG. L'Alliance promeut une approche exhaustive en faveur de l'éducation à la réduction des risques de catastrophe basée sur des politiques, projets et programmes éducatifs alignés sur la gestion des catastrophes à l'échelle nationale, régionale, départementale et locale dans les écoles.

Une approche exhaustive en matière de sécurité dans le secteur de l'éduction doit reposer sur trois piliers complémentaires : sécurité dans les écoles, gestion des catastrophes au sein des écoles et éducation à la prévention des catastrophes. Chacun de ces axes implique un ensemble significativement divers (bien que comportant parfois quelques redondances) de décideurs, développeurs, parties prenantes et exécuteurs ainsi que d'indicateurs, d'activités et d'acteurs responsables de leur mise en œuvre. Autour de ces trois piliers sont organisées les politiques et programmes éducatifs au niveau gouvernemental, orientés idéalement dans le sens d'une analyse systématique des menaces pesant sur les écoles et sur la sécurité du système, et du développement de politiques et programmes spécifiques à chacun des trois domaines.

L'UNESCO travaille actuellement en partenariat avec le Laboratoire intersectoriel de sécurité et protection (SPRINT) de l’Université d’Udine (Italie) pour promouvoir la sécurité des écoles et développer une méthodologie (VISUS), ainsi que les outils associés, pour l’atténuation des risques, et notamment une application mobile. Les partenaires du projet ont développé une méthodologie d’évaluation des écoles (VISUS) qui sert de ressource aux décideurs politiques pour déterminer quelle doit être la cible de leurs efforts et de leurs interventions de réduction des risques.

Retour en haut de la page