16.05.2011 -

La biodiversité, trésor vivant de la planète

© UN-CDB

Journée internationale de la diversité biologique 2011 : La biodiversité forestière, le trésor vivant de la planète

La biodiversité est un concept à la fois simple et porteur de défis. Si la diversité des animaux et des plantes vivant sur notre planète nous est familière, nous sommes moins conscients du rôle crucial de la biodiversité dans le maintien de notre cadre de vie commun, ou pour notre bien-être, qu’il soit physique ou spirituel.

Il est toutefois maintenant largement reconnu que nous devons améliorer la façon dont nos sociétés et l’économie prennent en compte les services écosystémiques. Nous prenons souvent pour acquis ces services, tels que la capacité de la forêt à filtrer l’eau ou à produire de l’oxygène.

Les forêts peuvent fournir de multiples avantages à la société pourvu que ces avantages ne soient pas surexploités. Le concept d’utilisation durable de la biodiversité est essentiel à cet égard : il signifie que les espèces, les écosystèmes et les gènes des forêts sont utilisés d’une façon et à un rythme ne provoquant pas le déclin à long terme de la biodiversité, maintenant ainsi son potentiel à satisfaire les besoins et les aspirations des générations présentes et futures.

L’UNESCO contribue, de manière multidisciplinaire, à atténuer les causes fondamentales de l’érosion et de la perte de biodiversité provoquées par le développement à court terme, entre autres par le biais du programme sur l’Homme et la biosphère (MAB). Ce programme vise à établir une base scientifique pour améliorer les relations homme-nature au niveau mondial. Le MAB combine les sciences naturelles et sociales, l’économie et l’éducation afin d’améliorer les moyens de subsistance tout en protégeant les écosystèmes naturels. Il met ainsi en avant des approches innovantes au développement économique qui sont appropriées tant du point de vue social qu’économique, et qui sont durable du point de vue environnemental.

La prochaine réunion informelle des organisations scientifiques s'intéressant au Mécanisme intergouvernemental d’échanges entre scientifiques et décideurs en matière de biodiversité et de services écosystémiques  (IPBES) se tiendra à l’UNESCO, qui allie ses forces avec le PNUE, la FOA, le PNUD et d’autres organisations compétentes pour soutenir cette initiative. Le IPBES a été établi par une décision de la 65e Assemblée générale des Nations Unies au moment de la clôture de l’Année internationale de la biodiversité 2010.

Cette Journée internationale de la diversité biologique 2011 marque l’ouverture de la Décennie de la diversité biologique. La journée est précédée par la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et pour le développement, le 21 mai.

Messages :

 

 

Documents :

Liens utiles :




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page