01.06.2014 - ODG

« Des synergies au profit du développement durable », la Directrice générale de l’UNESCO en visite à Singapour

© MCI, Singapore

Le 1er juin, lors de sa visite officielle à Singapour, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a rencontré le Premier Ministre, M. Lee Hsien Loong.

La Directrice générale a remercié le Premier Ministre de l’accueillir à Singapour et a vanté l’expérience que ce pays a à partager avec le reste du monde, en premier lieu dans le domaine du développement urbain durable.

Le Premier Ministre a évoqué la difficulté de trouver un juste équilibre entre préserver et sauvegarder le patrimoine d’une part et répondre aux exigences économiques et sociales d’autre part. 

La discussion s’est portée ensuite sur l’urgence de bâtir les fondements de la durabilité en œuvrant à mobiliser le plein potentiel de tous les hommes et les femmes – en commençant par une éducation de qualité adaptée, en particulier pour apporter aux jeunes les compétences dont ils ont besoin.

« Nous devons faire en sorte que l’éducation permette aux gens de trouver un emploi », a déclaré le Premier Ministre en soulignant que le partage des bonnes pratiques et l’utilisation des nouvelles technologies ont offert des opportunités d’apprentissage à des millions de gens dans le monde qui en étaient privés.

Irina Bokova a présenté le travail qu’accomplit l’UNESCO pour parvenir à ce but, notamment dans le cadre de l’éducation au service du développement durable et le soutien à l’EFTP. Elle a cité en exemple l’Institut d’éducation de Singapour qui est un modèle dans le domaine de la formation des enseignants prisé par de nombreux pays. Elle a également évoqué le rôle moteur joué par l’UNESCO dans la promotion d’un objectif holistique et global pour l’éducation dans le programme de développement pour l’après-2015.

Toujours sur le thème de la durabilité, la Directrice générale a attiré l’attention du Premier Ministre sur les programmes scientifiques de l’UNESCO – notamment en ce qui concerne la gestion de l’eau, la réduction des risques de catastrophe et, par le biais de la Commission océanographique intergouvernementale, l’océanographie, les systèmes d’alerte rapide aux tsunamis et les zones marines protégées.

Le Premier Ministre et la Directrice générale ont tous deux rappelé l’importance d’un sentiment d’urgence sur la question du changement climatique, en évoquant le sommet organisé par le Secrétaire général de l’ONU en septembre 2014 ainsi que la COP-21 qui se tiendra en France en 2015, une manifestation à laquelle l’UNESCO est étroitement associée.

La Directrice générale a également parlé de sa visite au magnifique jardin botanique de Singapour en vantant les efforts accomplis pour préserver ce patrimoine et encourager la sensibilisation par le biais de l’éducation. Ce jardin est le premier site dont Singapour ait présenté la candidature à une inscription sur la Liste du patrimoine mondial.

Le Premier Ministre a souligné l’importance du travail accompli par l’UNESCO en précisant que ces domaines stratégiques étaient un axe privilégié des politiques publiques à Singapour.

La Directrice générale a affirmé que l’approfondissement du partenariat entre l’UNESCO et l’ASEAN était une priorité de l’Organisation. Elle a exprimé sa volonté d’aller encore plus loin dans cette voie, y compris en collaborant avec Singapour sur des projets conjoints.

« Je suis convaincue que nous pouvons créer de formidables synergies dans la région, en travaillant ensemble à un projet commun de coopération et de durabilité », a déclaré Irina Bokova.

La Directrice générale a remercié le Premier Ministre pour le leadership constructif de Singapour et son engagement grandissant au côté de l’UNESCO.

« Vous détenez un message fort et une riche expérience à partager pour le profit de tous. »

Pendant sa visite, la Directrice générale a également rencontré le Ministre de la culture, de la communauté et de la jeunesse, Deuxième Ministre de la communication et de l’information et Président de la commission nationale de Singapour pour l’UNESCO, M. Lawrence Wong.

Cette réunion a été l’occasion d’examiner la coopération entre Singapour et l’UNESCO et d’imaginer de nouvelles modalités pour la développer dans le cadre « d’arrangements gagnant-gagnant » constructifs.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page