08.02.2013 - UNESCOPRESS

Le Costa Rica accueillera la prochaine Journée mondiale de la liberté de la presse

Le Costa Rica accueillera le principal événement organisé par l’UNESCO dans le cadre des célébrations de la Journée mondiale de la liberté de la presse qui auront lieu du 2 au 4 mai. La décision a été annoncée aujourd’hui par la Présidente de la République du Costa Rica, Laura Chinchilla, qui a souligné l’engagement de son pays en faveur de la liberté d’expression et de la liberté de la presse.

Les célébrations prévoient notamment une conférence internationale sur la sécurité des journalistes et sur l’impunité et la cérémonie de remise du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano qui sera présidée par la Présidente Laura Chinchilla et la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova.

« La liberté de la presse est un droit fondamental », a déclaré la Directrice générale. « Un événement comme la Journée mondiale de la liberté de la presse, qui bénéficie d’une très grande visibilité, peut aider à mettre en lumière les avancées du Costa Rica et de l’Amérique latine dans ce domaine et montrer leur engagement en faveur de la liberté d’expression et de la liberté de la presse ».

En 1993, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 3 mai Journée mondiale de la liberté de la presse suite à une recommandation adoptée lors de la 26e session de la Conférence générale de l’UNESCO en 1991. Cette Journée est l’occasion d’évaluer la liberté de la presse dans le monde, de défendre les médias dont l’indépendance est menacée et de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur profession.

La Journée mondiale de la liberté de la presse est un événement mondial célébré le 3 mai dans plus d’une centaine de pays. Les célébrations principales ont lieu chaque année dans un pays différent.

 

 




<- retour vers Situations de Post-Conflit et de Post-Catastrophe
Retour en haut de la page