15.02.2013 - UNESCOPRESS

De la société de l’information aux sociétés du savoir - Dix ans après le Sommet mondial sur la société de l’information

Dix ans après le Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI), des responsables du monde entier et des représentants de gouvernements, du secteur privé, d’ONG et d’organisations intergouvernementales se réuniront à Paris du 25 au 27 février afin de dresser un état des lieux des progrès réalisés pour atteindre les objectifs fixés au cours de ce sommet. Ils passeront en revue les changements intervenus depuis dix ans et feront des recommandations pour l’avenir.

Intitulée SMSI+10, la réunion intervient à un moment où un intense débat public a lieu sur le développement futur d’Internet, qu’il s’agisse de la défense du droit à la liberté d’expression et à liberté d’informer en ligne, de la progression du multilinguisme sur le Net ou encore de l’influence toujours plus grande des technologies de communication sur tous les aspects de nos vies.

Un grand nombre de personnalités interviendront sur ces questions et d’autres sujets– de la gouvernance d’Internet au rôle des TIC à l’école, en passant par les défis éthiques de la société de l’information, l’influence du journalisme citoyen et l’accès libre à l’information scientifique.

Deux rapports importants seront présentés au cours de cet événement.

« Technology, Broadband and Education : advancing the education for all agenda » [Technologie, haut-débit et éducation : faire avancer l’éducation pour tous], sera lancé le 25 février (Salle I, 10h45-12h00) au cours d’un débat sur les enseignements tirés concernant le haut-débit et l’éducation au cours des dix dernières années. Il s’agit du quatrième rapport publié par la Commission sur le haut-débit. Il présente des tendances, des données et des études de cas afin de mesurer le changement radical induit par la technologie et le haut-débit dans l’éducation.

Le Rapport mondial EURid-UNESCO 2012 sur le déploiement des noms de domaine sera présenté le lendemain (26 février, Salle I, 8h30-11h00). Ce rapport élaboré avec le Registre européen pour les noms de domaine sur Internet (EURid) recense les enregistrements de noms de domaine depuis qu’ils sont disponibles en tant que Domaines de premier niveau (Top Level Domains) en 2009  et aborde les défis posés, notamment, par la faible progression de l’utilisation des langues locales sur Internet.

L’UNESCO accueille cet événement de trois jours qui est co-organisé avec l’Union internationale des télécommunications (UIT), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Les résultats de cette réunion alimenteront le rapport des Nations Unies sur les progrès réalisés pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement et un éventuel cadre post-2015 pour le développement durable.

***

Les journalistes qui souhaitent couvrir cet événement sont priés de s’accréditer.

Contacts médias :

Sue Williams, +33 (0) 1 45 68 17 06, s.williams(at)unesco.org

Isabelle Le Fournis, +33 (0) 1 45 68 17 48, i.le-fournis(at)unesco.org

 




<- retour vers Situations de Post-Conflit et de Post-Catastrophe
Retour en haut de la page