26.06.2014 -

L’UNESCO investit dans les alphabétiseurs au Soudan du Sud

© UNESCO/L. Haxthausen -Rencontre d’Irina Bokova et Forest Whitaker avec des écoliers de Yei, Soudan du Sud, après la cérémonie de remise des diplômes aux enseignants.

« L’alphabétisation est le fondement d’une société plus juste et plus pacifique – où les filles et les jeunes femmes disposent des capacités nécessaires pour orienter leur vie, exprimer leur opinion et entendre et être entendues. »

La Directrice générale a fait passer ce message clé lors de la cérémonie de remise des diplômes à plus de 200 enseignants ayant achevé une formation intensive de deux semaines, en coopération avec le Ministère de l’éducation, de la science et de la technologie. La cérémonie s’est tenue dans la ville de Yei, dans la province d’Équatoria orientale.

Le Soudan du Sud a l’un des taux d’alphabétisation les plus faibles au monde et, en conséquence, la formation d’alphabétiseurs est le problème qu’il est le plus indispensable de surmonter.

« Les enseignants sont la clé d’une éducation de qualité – chacun d’entre vous est essentiel », a déclaré Irina Bokova. Elle a fait valoir que même si nous pouvons les appeler enseignants, ils sont en fait dispensateurs de savoir puisque « vous dispensez compétences et connaissances, dispensez idées et valeurs et dispensez une vision de la société et d’un avenir de paix et de réconciliation, d’un avenir de prospérité et d’espoir ».

L’alphabétisation et les enseignants sont deux des principales priorités de l’UNESCO au Soudan du Sud. La formation des enseignants est une première étape pour accroître l’accès des filles et des femmes à l’alphabétisation de qualité et aux compétences nécessaires à la vie courante.

Pour relever l’immense défi qui consiste à fournir des possibilités d’apprentissage de qualité, il faut des partenaires. Pendant la cérémonie, l’Envoyé spécial de l’UNESCO pour la paix et la réconciliation, Forest Whitaker, a souligné l’importance de l’intégration de plein droit des compétences en matière d’édification de la paix dans les programmes des classes d’alphabétisation.

« Vous êtes des héros », a déclaré Forest Whitaker, « La paix est dans l’esprit des hommes et des femmes. Par le biais de l’éducation, vous avez le pouvoir à nul autre pareil d’instiller des valeurs de dialogue et de respect susceptibles d’apporter une paix durable ».

La Directrice générale était également accompagnée du Ministre de l’éducation, de la science et de la technologie du Soudan du Sud, ainsi que d’un représentant de l’Ambassade des États-Unis à Djouba, qui finance ce programme d’alphabétisation de l’UNESCO.

« Alphabétiser le Soudan du Sud est un immense défi », a déclaré la Directrice générale, « nous sommes reconnaissants à tous nos partenaires. Il s’agit là d’un exemple de la solidarité et de l’engagement nécessaires pour surmonter l’analphabétisme ».




<- retour vers Situations de Post-Conflit et de Post-Catastrophe
Retour en haut de la page