19.03.2010 -

Un Forum de l’UNESCO pour reconstruire le tissu social, culturel et intellectuel d’Haïti

Des intellectuels, des artistes, des responsables politiques haïtiens, ainsi que des spécialistes de ce pays, des sociologues et des membres de la vibrante diaspora haïtienne se retrouveront le 24 mars à l’UNESCO (9h30-18h30, Salle II) pour dégager des pistes afin de rebâtir la société haïtienne.

Ce Forum intitulé « Reconstituer le tissu social, culturel et intellectuel d’Haïti » sera ouvert par la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, Davidson Hepburn, Président de la Conférence générale de l’UNESCO, et Eleonora Mitrofanova, Présidente du Conseil exécutif. Son objectif est de définir quels sont les besoins à moyen et long terme de la société haïtienne, après le tremblement de terre du 12 janvier.  

Parmi les participants figurent notamment Marie-Laurence Jocelyn Lassègue, Ministre haïtienne de la Culture, l’écrivain et dramaturge haïtien Frankétienne, le lauréat du Prix Nobel de Littérature, Wole Soyinka, le cinéaste Raoul Peck, l’ancien Premier ministre du Togo et ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’Union africaine, Edem Kodjo, ou encore le recteur de l’Université Quisqueya d’Haïti, Jacky Lumarque.  

Le Forum se tiendra une semaine avant la Conférence internationale des donateurs sur Haïti qui aura lieu au Siège de l’ONU à New York et dont l’objectif sera de mobiliser l’aide internationale afin de financer les besoins du pays en matière de développement. Dans cette perspective, son objectif est de « collaborer avec les autorités haïtiennes afin d’identifier les besoins en matière de reconstruction de son système éducatif, gravement endommagé par le séisme ; il montre la volonté de l’UNESCO de mettre la culture au centre de cette reconstruction », selon la Directrice générale de l’UNESCO.              

Le Forum s’articulera autour de trois thèmes : Après le tremblement de terre : mobiliser le savoir et les compétences sociales pour revivifier Haïti ; Poursuivre une histoire unique : la force du patrimoine, de l’identité et de la créativité culturels d’Haïti ; Reconstituer le système éducatif : condition critique d’un renouveau haïtien et source de force intellectuelle.  

Il sera suivi par une représentation de la pièce de Frankétienne, « Melovivi ou le Piège » (20h30, Salle I). Auparavant, Irina Bokova aura nommé le dramaturge « Artiste de l’UNESCO pour la Paix » (Salle II, 13h).

                                                              ****

Programme complet du Forum

Contact

Caroline Descombris, Bureau de la planification stratégique de l’UNESCO.

Tel : +33 (0) 1 45 68 16 24. c.descombris@unesco.org  

Accréditations : Isabelle Le Fournis, Bureau de l’information du public de l’UNESCO. Tel : +33 (0)1 45 68 17 48. i.le-fournis@unesco.org  




<- retour vers Situations de Post-Conflit et de Post-Catastrophe
Retour en haut de la page