14.05.2013 - UNESCOPRESS

L'UNESCO va rendre ses publications accessibles gratuitement dans le cadre de sa nouvelle politique de libre accès

Open access

L’UNESCO va mettre ses publications numériques à la disposition de millions de personnes gratuitement grâce à une licence libre. Suite à une décision du Conseil exécutif de l’Organisation d’avril 2013, l’UNESCO est devenue la première agence des Nations Unies à adopter une politique de libre accès pour ses publications. Tout le monde pourra désormais télécharger, traduire, adapter, distribuer et partager gratuitement les données et publications de l’Organisation.

Janis Karklins, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour la communication et l’information, a annoncé le lancement de cette nouvelle politique au cours du Forum du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) à Genève le 13 mai.

« Les chercheurs de tous les pays, en particulier des pays les moins avancés et en développement, pourront bénéficier et tirer profit des connaissances en libre accès », a déclaré Janis Karklins. « Cette nouvelle politique nous permettra d’augmenter la visibilité, l’accessibilité et permettra une distribution rapide de nos publications ».

En adoptant cette nouvelle politique, l'UNESCO met en pratique son engagement en faveur du libre accès  et renforce ses efforts  en faveur de l'accès universel à l'information et au savoir.

Le mouvement en faveur du libre accès est né dans la communauté scientifique pour faire face à l'explosion des coûts de la documentation scientifique, indispensable aux chercheurs. Un grand nombre d'universités, d'institutions et de gouvernements soutiennent cette initiative qui est une alternative au modèle traditionnel de diffusion du savoir par des revues scientifiques coûteuses.

A partir de juillet 2013, des centaines de publications numériques téléchargeables seront mises à la disposition des utilisateurs à travers les Archives en libre Accès, à partir  d’une interface multilingue. Toute nouvelle publication sera distribuée  grâce à une licence ouverte. L’UNESCO va chercher les moyens existant pour que cette politique puisse s’appliquer rétroactivement aux travaux déjà publiés. Les publications pour lesquelles l’UNESCO a conclu des accords particuliers avec des maisons d’édition partenaires ne seront pas immédiatement concernées. Toutefois, les éditeurs extérieurs seront vivement encouragés à adhérer aux conditions requises par cette licence.

Par cette nouvelle politique, l’UNESCO remplit sa vocation fondamentale d’Organisation intergouvernementale en s’assurant que les connaissances qu’elle génère soient rendues accessibles à un public aussi large que possible.

Le texte complet de la politique est disponible sur le site de l’UNESCO 

La mise en œuvre de cette nouvelle politique est en ligne avec le Programme en matière de libre accès et ses principales composantes Ressources éducatives libres et Logiciel Libre et Open Source.

 




<- retour vers Situations de Post-Conflit et de Post-Catastrophe
Retour en haut de la page