Education pour le développement durable

La Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement de 1992, a attribué, dans son Agenda 21, chapitre 36, une forte priorité au rôle de l’éducation dans la promotion du développement durable. Le Sommet de Johannesburg, en 2002, a élargi la conception du développement durable et proposé la Décennie de l’éducation en vue du développement durable, proclamée lors de la 57e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, étalée sur la période allant de 2005 à 2014. L'UNESCO a été désignée Agence leader et mandatée pour conduire, faciliter et coordonner la mise en œuvre des activités y afférentes. Dans son rôle de Chef de file de la décennie dans les pays du cluster (Cameroun, République Centrafricaine et Tchad), le bureau de l’UNESCO à Yaoundé s’est fortement impliqué dans la mise en œuvre d’un certain nombre d’activités dont :

 

Appui technique et financier au remplissage des questionnaires élaborés par le Cadre mondial de suivi et d’évaluation de la DEDD. Un expert a été commis dans chaque pays, chargé de la collecte des données relatives à la mise en œuvre de l’EDD. Les questionnaires dûment remplis ont été validés par le Bureau et transmis à la plateforme régionale pour exploitation.

 

L’appui technique à la mise en place des comités nationaux de mise en œuvre de la Décennie. Notons que seul le Cameroun sur l’ensemble des pays du cluster dispose d’un tel organe. Créé le 21 janvier 2008, par l’arrêté N°010 du Premier Ministre, la composition du comité a été constatée par la décision N° 00197 du Ministre de l’Environnement et de la Protection de la Nature (MINEP) le 1er juillet portant 2009. Ledit comité a par ailleurs tenu sa première réunion le 26 août 2009.

Retour en haut de la page