Pôles d’Excellence Technologiques Universitaires en zone CEEAC

L’industrialisation des pays de l’Afrique centrale passe nécessairement par le renforcement de leur capital humain. Or actuellement l’enseignement supérieur de cette région, chargé de produire des cadres hautement qualifiés est confronté à des difficultés qui l’empêchent de jouer pleinement son rôle. La dispersion de l’offre de formation et de recherche en petites structures, le modèle de financement qui est la conséquence de la rareté des ressources disponibles dans chaque pays et la qualité de l’offre figurent parmi les éléments qui ne favorisent pas son développement.

 

Dans ce contexte, une réflexion d’une grande importance stratégique placée sous l’égide de l’UNESCO et de la BAD et sur la demande du gouvernement camerounais s’est développée. Elle est relative à la création de pôles d’excellence technologiques universitaires sous régionaux à même de produire, dans des champs disciplinaires technologiques essentiels, une élite susceptible de s’impliquer valablement dans les grands chantiers du développement économique et social. L’émergence de pôles d’excellences régionaux dans le sous-secteur de l’enseignement supérieur, semble être une voie d’avenir si l’on s’en tient aux tendances mondiales.

Retour en haut de la page