Assurer la promotion de l’égalité des genres

© UNESCO/Vidal

L’égalité des genres est l’une des deux priorités globales de l’UNESCO, et a pour but de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes, dans sa programmation et au sein du Secrétariat. L’égalité des genres n’est pas seulement un droit humain fondamental, mais une base indispensable pour la création de sociétés pacifiques et durables.

Ce travail est soutenu par une double approche associant à la fois des programmes portant expressément sur l'égalité des genres et une généralisation de l’analyse selon le genre (« gender mainstreaming ») dans les cinq grands programmes de l'UNESCO (l'éducation, les sciences naturelles, les sciences sociales et humaines, la communication et la culture), et est guidé par le Plan d’action pour la Priorité égalité des genres pour 2014-2021.

Ce document est également disponible en 6 langues dans sa version intégrale : Anglais - Français - Espagnol - Russe - Arabe - Chinois

 

 

Beijing +20: Repenser l'autonomisation des femmes et l'égalité des genres en 2015 et au-delà

En 1995, la Déclaration et le Programme d’action de Beijing (DPAB) ont été adoptés par la quatrième Conférence mondiale sur les femmes puis approuvés par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 1996. 189 Etats se sont engagés à respecter le Programme d’action de Beijing. Ce dernier constitue un cadre général pour réaliser l’égalité des genres et l’émancipation des femmes et des filles.

Le bilan des progrès réalisés concernant la mise en oeuvre du Programme d’action de Beijing 20 ans après son adoption (Beijing+20) intervient à un moment stratégique. En effet, la communauté internationale intensifie ses efforts vers la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et travaille également sur l’élaboration d’un agenda pour le développement de l’après-2015 et des Objectifs de Développement Durable (ODD). Les procédures étroitement liées d’examen de Beijing+20 et de l’élaboration de l’agenda pour le développement fournissent une occasion unique de positionner l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes au coeur de l’agenda mondial. En plus d’être des priorités, ce sont également des outils essentiels pour la réalisation du développement durable dans toutes ses dimensions.

En ce moment décisif, l’UNESCO célèbre la Journée Internationale de la Femme avec pour thème « Repenser l’autonomisation des femmes et l’égalité des genres en 2015 et au-delà ». Ce document de synthèse fournit un support pour la conférence de l’UNESCO en mettant en lumière le bilan de la mise en oeuvre de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing dans les domaines de compétences de l’UNESCO (les femmes et l’éducation, les médias et l’environnement). De plus, il présente deux nouveaux domaines de travail importants pour l’UNESCO dans le cadre de l’après-2015 : les violences faites aux femmes et les femmes et les conflits armés.

Retour en haut de la page