13.11.2018 - UNESCO Office in Rabat

Colloque international sur « Religions, identités, pratiques et perspectives plurielles »

A l’occasion de la Journée mondiale de la philosophie 2018 aura lieu à Fès la 2e Rencontre Internationale sur « Religions, identités, pratiques et perspectives plurielles », les 16 et 17 novembre à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines Dhar El-Mehraz.

Ce colloque international est organisé par l' Université Sidi Mohamed Ben Abdallah-Fès (Maroc), l'Université Internationale de Rabat (Maroc), le Laboratoire de Sociologie du Développement Social de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Dhar El Mehraz- Fès (Maroc), le Laboratoire d’Etudes Politiques et des Sciences Humaines et Sociales de l’Université Internationale de Rabat (Maroc), la  Chaire UNESCO d’études des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique (Canada), le Centre d'expertise et de formation sur les intégrismes religieux et la radicalisation (Canada), le Collège Edouard Montpetit-Montréal (Canada), l'Institut d’études internationales de Montréal (Canada).

De nos jours, la religion est pratiquée et perçue par les croyants et les non croyants au sens pluriel. Depuis l’avènement de la modernité et l’expansion du capitalisme avec ses mouvements coloniaux, les interactions se sont multipliées entre groupes humains, peuples et civilisations de différentes composantes et origines. Ces contextes permettront la découverte, de communautés et de peuples ayant leurs propres croyances, rites et représentions religieuses. Une telle découverte entraina soit la curiosité et/ou la soif de savoir et de comprendre la religion des autres et leurs croyances, soit un regard dédaigneux vis-à-vis de la religion des autres, particulièrement dans les travaux des orientalistes et dans les approches des sciences sociales basées sur des visées colonialistes et des jugements à caractère ethnocentrique qui masquent les diversités, les variations et les différences dans les modes de vie des peuples, leurs religiosités et leur relation au sacré.

L’ère de la mondialisation impliqua une homogénéisation des modes de vie, une pluralité des visions du monde et la diversité des facteurs inhérents au sacré. La facilité des déplacements des hommes et des objets réels ou virtuels et la rapidité des échanges économiques et symboliques, a permis l’émergence de plusieurs « offres » des différentes religions, qu’elles soient monothéistes ou non qui se donnent à voir comme une offre plurielle à ses clients. Une pluralité permettant de distinguer les traits caractéristiques de chaque religion. Bien que cette pluralité soit perçue par certains comme la source d’un enrichissement du sacré et d’un élargissement des cercles des croyances, celle-ci est aussi utilisée par d’autres adeptes pour marquer la supériorité d’une religion sur une autre ou l’élimination de l’autre différente et parfois l’utilisation de la violence pour garantir sa pérennité, ce qui aboutit à toutes les formes de repli identitaire, d’intégrisme et de violence.

La cartographie mondiale et plurielle des religions concorde avec des tendances, des faits et des transformations essentielles, à savoir : Identités ouvertes ou fermées ? Dialogue ou conflit des religions ? Tolérance ou violence des religions ? Foi ou pratique ? Voies modérées ou radicalismes violents ? Cette cartographie est une matrice essentielle dans la production des conceptions, des approches et des résultats pluriels dans les sciences sociales.

Une partie de cette rencontre portant sur la Religion et l’Identité sera retransmise en direct au Siège de l’UNESCO à Paris dans le cadre des manifestations prévues le vendredi 16 novembre, de 15h à 17h. Afin d’affirmer le caractère mondial de cette Journée, une liaison vidéo fonctionnera en effet tout au long de la journée, reliant les fuseaux horaires aux divers bureaux hors Siège de l’UNESCO accueillant des manifestations en lien avec la Philosophie.

Documents à télécharger :




<- retour vers Translate to French
Retour en haut de la page