15.11.2017 - UNESCO Office in Rabat

COP23 - Lancement de l'Initiative des Réserves de Biosphère en tant qu'observatoire du changement climatique et laboratoire de développement durable dans la région arabe et africaine (AABRI)

Le Mardi 14 novembre 2017, le pavillon Maroc situé à Bonn, Zone COP 23, a accueilli un side event de « Lancement de l'Initiative des Réserves de Biosphère en tant qu'observatoire du changement climatique et laboratoire de développement durable dans la région arabe et africaine, l’eau étant au cœur de l’initiative (AABRI) ».

Le panel du side event était composé de M. Adeshola Olatunde Adepoju: Chair du MAB Afrique et CEO de « Forestry Research Institute of Nigeria », M ; Mohamed Endichi ; Directeur de la Lutte Contre la Désertification et la Protection de la Nature – HCEFLCD, Maroc , Mme Najia Fatine de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement Maroc, M. Peter Dogsé : Secrétariat du MAB/UNESCO Paris  et Hassane Belguenani, Spécialiste senior de programmes sciences pour le Maghreb/ UNESCO Rabat.

Ce lancement marque le début d’un processus d’opérationnalisations de l’initiative AABRI et a constitué pour le Maroc à travers le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification de confirmer son engagement pour être le pays hôte de l’initiative et d’en assurer le secrétariat à côté de l’UNESCO et l’ISESCO.

La vocation principale de l’initiative AABRI est de veiller à ce que les réserves de biosphère de la région Arabo Africaine présentent un Observatoire de changement climatique tout en regroupant des modèles de développement durable, de constituer un espace de partage et d'animation pour les acteurs du développement durable et de l'observation des impacts du changement climatique dans les réserves de biosphère. Elle permettra ainsi de mutualiser les données de différentes réserves de biosphère ou autres sources connexes afin de partager les informations pertinentes et communiquer sur les bonnes pratiques. Elle contribuera à la réalisation des objectifs de développement durable (Agenda 2030) au sein des réserves de biosphère et ailleurs et ce, grâce à la diffusion mondiale des modèles de durabilité développés dans ces territoires durables.

Cette initiative réunit les efforts de deux programmes de l’UNESCO : le Programme sur l’Homme et la biosphère (MAB) et le Programme hydrologique international (PHI), car le secteur de l’eau est au cœur de l’initiative.

Cette rencontre a permis de restituer et échanger sur les résultats de la 2ème rencontre conjointe MAB/PHI, sur l’initiative des réserves de biosphère en tant qu’observatoire du changement climatique et laboratoire de développement durable dans la région arabe et africaine, l’eau étant au cœur de l’initiative qui a eu lieu à Agadir-Maroc, du 17 au 19 octobre 2017.

Mobilisés pour échanger sur les enjeux climatiques et identifier des projets d’adaptation ou atténuation aux changements climatiques, les participants ont proposé de présenter les résultats de cette deuxième rencontre et de lancer l’Initiative AABRI pendant la COP23. Au cours de cette deuxième rencontre les participants des pays d'Afrique et de la région Arabe ont convenu du mode de gouvernance de l'initiative et d'un plan d'action de 5 années pour une première phase. Il y a lieu de signaler que la genèse de l’initiative AABRI, a commencé lors de la 1ère rencontre Arabo-Africaine conjointe MAB-PHI : « First Joint Arab/African IHP and MAB Meeting : Towards COP 22 and SDGs », organisée à Tanger- Maroc du 18 au 20 Octobre 2016 et a fait de l’objet de l'« appel de Tanger » lancée lors de la COP22 à Marrakech en novembre 2016 dans un side-event en Zone Bleue.




<- retour vers Translate to French
Retour en haut de la page