Liberté d’information

UNESCO RABAT

Favoriser l’accès universel à l’information

La liberté d’information peut être définie comme le droit d’avoir accès à l’information détenue par des organismes publics. Elle est inhérente au droit fondamental à la liberté d’expression, tel qu’il est reconnu par la Résolution 59 de l’Assemblée générale des Nations Unies adoptée en 1946, ainsi que par l’Article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme (1948).

La liberté d’information est aussi considérée comme un corollaire de la liberté d’expression par d’autres instruments internationaux importants, dont le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (1966) et la Convention américaine relative aux droits de l'homme (1969).  Le mandat de l’UNESCO, tel qu’il est défini par la Constitution de 1945 appelle l’Organisation à « faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ».

Par ailleurs, la pertinence de la liberté d’information a été soulignée par plusieurs déclarations, dans le cadre de la célébration annuelle de la Journée mondiale de la liberté de la presse de l’UNESCO (Déclaration de Brisbane, Déclaration de Maputo, Déclaration de Dakar).

L’UNESCO promeut la liberté d’information à travers son soutien à la société civile dans le plaidoyer et la sensibilisation pour le droit d’accès à l’information publique au Maroc et en Tunisie, la formation des journalistes à l’investigation et la promotion du rôle et de l’importance des archives dans la mise en œuvre effective de la liberté d’information.

Retour en haut de la page