Sécurité des journalistes

Garantir aux professionnels des médias le droit de travailler sans avoir à subir des menaces à leur intégrité physique est essentiel à la pleine mise en œuvre du droit à la liberté d’expression et d’information.

Or assurer la sécurité des journalistes demeure un défi. On observe en effet une tendance générale à l'augmentation des assassinats de journalistes, de professionnels des médias et de producteurs de médias sociaux. En effet, les harcèlements, intimidations, arrestations arbitraires et attaques en ligne de journalistes restent monnaie courante dans de nombreuses régions du monde, et le taux d'impunité des crimes commis à leur encontre reste extrêmement élevé. Au cours de la seule année 2012, la Directrice générale de l'UNESCO a condamné le meurtre de 53 journalistes dans la région arabe.

La stratégie de l’UNESCO pour la promotion d’un environnement libre et sûr pour les journalistes se base sur la mise en œuvre du Plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité, le soutien aux mécanismes internationaux de prévention de la violence à l’égard des journalistes et la promotion des actions de formation et de sensibilisation sur la prévention de la violence à l’encontre des journalistes.

L’UNESCO œuvre à promouvoir la sécurité des journalistes et la lutte contre l’impunité au Maghreb en s’appuyant sur le Plan d’Action des Nations Unies , et travaille à améliorer les relations entre les forces de l’ordre et les journalistes et à former les journalistes sur les questions de sécurité notamment en Tunisie et en Algérie.

Retour en haut de la page