Jeunesse et citoyenneté

Les jeunes (15-29 ans) représentent près de 30% de la population des pays du Maghreb, et revendiquent leurs droits à la consultation et à la prise de décision dans l’espace public. Ceci d’autant plus que les pays de la région connaissent des réformes démocratiques et institutionnelles de fond. Aussi, il est primordial que les leviers et mécanismes de participation des jeunes soient définis et mis en place aussi bien par les institutions nationales que par les organisations de jeunesse elles-mêmes.

Dans le cadre de sa Stratégie opérationnelle pour la jeunesse (2014-2021), l’UNESCO se focalise sur trois axes d’intervention clé :

  1. La formulation/révision des politiques publiques de la jeunesse dans une démarche participative ;
  2. La formation et le renforcement des capacités des jeunes et des organisations de jeunesse ;
  3. L’encouragement de l’engagement civique des jeunes en faveur de la démocratie et de la paix.

Dans les pays du Maghreb en particulier, l’UNESCO a entrepris de nombreuses actions en faveur d’un renforcement de la culture de la citoyenneté, de l’égalité et des droits de l’homme parmi les jeunes. 

Retour en haut de la page