Jeunesse, citoyenneté et culture démocratique

Production de ressources pédagogiques

Le Manuel d’éducation des jeunes à la démocratie en Tunisie et son Guide d’Utilisation destiné aux formateurs. 

Le Manuel, réalisé en synergie avec les partenaires tunisiens (Ministère de l’Education, société civile), est composé d’un module de formation de vingt fiches explicitant les principes et concepts universels des droits de l’homme et de la démocratie. Les fiches, privilégiant un format ludique et illustrées par les dessins de Plantu, vulgarisent les normes et les principes universels ainsi que les principaux instruments internationaux qui les protègent et mettent l’accent sur le cadre juridique national ainsi que les questions clés à traiter avec les jeunes, les défis et bonnes pratiques existants en Tunisie.  


Se basant sur cette expérience réussie, l’UNESCO développe également un Manuel d’éducation à la citoyenneté au Maroc et en Mauritanie, adaptant le modèle élaboré pour la Tunisie aux contextes et aux besoins des jeunes marocains et mauritaniens. La publication de ces deux nouveaux outils est prévue fin 2014.

Guides : 

Manuel:

 

 

Manuel d’Education à la Citoyenneté et aux Droits de l’Homme pour les jeunes au Maroc.

La culture des droits de l’Homme et l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’Homme sont deux notions centrales aujourd’hui et plus que jamais, dans un Maroc en pleine mutation et dans le monde tourmenté dans lequel nous vivons.  La culture des droits de l’homme est en effet la meilleure garantie pour le respect et la jouissance effective des droits et des libertés fondamentales. L’appropriation de cette culture par les hommes et les femmes, toutes générations confondues, représente donc une exigence supplémentaire pour les Etats et pour les acteurs sociaux, au-delà et en parallèle de la mise en place des institutions de délibération démocratique et de protection des droits (parlements et collectivités territoriales, justice, Institutions nationales des droits de l’Homme, etc.)

Au Maroc comme ailleurs, seule une éducation ciblée à tous les niveaux, dans les cadres formel et non-formel, tout au long de la vie, peut accompagner et consolider les réformes et contribuer à la formation de citoyen-ne-s responsables. Mais qu’en est-il de la « culture » des droits de l’homme, plus largement ? Et quelles conditions éducatives existent ou sont nécessaires, pour en permettre le développement et l’amplification ? 

Répondant de manière concrète, bien que temporaire, à ces questionnements, le Bureau de l’UNESCO pour le Maghreb a coédité avec le CNDH le Manuel d’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme pour les jeunes au Maroc (2015). L’objectif est d’offrir une ressource éducative nouvelle pour faire progresser l’appropriation de la culture des droits de l’Homme, notamment parmi les jeunes. Il s’agit là d’un besoin impérieux : celui de proposer aux formateurs et aux éducateurs un outil pédagogique ancré dans le contexte marocain, marqué notamment depuis 2011 par la consécration du référentiel universel des droits de l’Homme. 

Publié en arabe et en français, ce manuel se compose de 20 fiches pédagogiques combinant le général (système normatif international) et le particulier (législation et institutions nationales), tout en prenant en charge, dans la partie pratique de chacune d’elles, les diverses questions concrètes propres à l’expérience marocaine.

Le Manuel a été officiellement et publiquement présenté à Rabat le 17 novembre 2015 en présence de Driss El Yazami, Président du CNDH.

 

 

Manuel d’Education à la Citoyenneté et aux Droits de l’Homme pour les jeunes en Mauritanie.

Le Manuel d’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme pour les jeunes en Mauritanie (2015) est né d’un partenariat entre l’UNESCO, le Ministère de la Culture et de l’Artisanat de Mauritanie, et la Commission nationale mauritanienne pour l’éducation, la science et la culture, avec le soutien de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID). Là encore l’objectif est d’offrir une ressource éducative nouvelle pour faire progresser l’appropriation de la culture des droits de l’Homme, notamment parmi les jeunes. 

L’élaboration de ce Manuel a bénéficié du travail scientifique de qualité d’un groupe d’experts mauritaniens pour la rédaction de 20 fiches thématiques offrant des connaissances sur les conventions et standards internationaux en matière de démocratie et de droits de l’homme; une contextualisation aux cadres normatifs nationaux ; des questions clés à explorer avec les jeunes, ainsi que des exercices interactifs et des références pour aller plus loin dans les recherches et documentation sur les thématiques traitées.

Le Manuel a été officiellement et publiquement présenté à Nouakchott les 19 et 20 janvier en présence de Son Excellence Madame Hindou Mint AININA, Ministre de la Culture et de l'Artisanat en Mauritanie.

 

 

« Démocratie : 80 questions et réponses » et « Droits humains : questions et réponses »

Ces deux publications phares, réalisées dans une optique pédagogique, fournissent des réponses simples et vulgarisées à beaucoup de questions clés relatives à la démocratie et aux droits humains,  que de nombreuses personnes se posent tant dans les démocraties établies que dans les démocraties jeunes et émergentes. 

 

 

 

 

 

Bande dessinée « Lahlouba »

L’UNESCO a appuyé l’association tunisienne TOUENSA pour l’édition d’un support ludique d’éveil démocratique, accessible aux enfants et aux adultes, et déclinant en tunisien dialectal sous forme de planches et histoires divertissantes, les grandes notions et principes structurant d’une démocratie.

 

 

 

 

 

 

Formations à la citoyenneté

Cycles de formation à la citoyenneté et à la démocratie en Tunisie.

En Tunisie, sur la base des 4 outils pédagogiques d’éducation à la démocratie, à la citoyenneté et aux droits de l’homme, des ateliers de formation des jeunes axés sur les thématiques et enjeux cruciaux de la Tunisie actuelle ont été organisés en collaboration avec les institutions et organisations de la société civile tunisiennes, et avec le soutien du PNUD entre 2012 et 2013. Les ateliers ont été animés par des formateurs senior et junior, ces derniers venant renforcer le noyau dur de formateurs dans une perspective de duplication des formations.

Chaque atelier  a été consacré à une problématique spécifique de la citoyenneté constituant un enjeu majeur en Tunisie, tels que le dialogue constitutionnel, les élections ou encore les droits économiques, sociaux et culturels dans la constitution. Les ateliers ont eu lieu au Kef, à Gafsa, Kasserine, Sidi Bouzid, Tozeur, Sfax et Kairouan, régions où la marginalisation des jeunes a été considérée comme la plus aigue. La vulgarisation des concepts clés était accompagnée d’exercices pratiques de mise en situation, de dialogues et de simulations.

Plus particulièrement, les formations sur l’observation et le suivi du processus électoral ont notamment visé à (i) disséminer la culture démocratique et des droits de l’homme, (ii) transmettre les techniques et méthodes de l’observation électorale et enfin (iii) motiver et réengager les jeunes dans la participation aux processus électoral. Comment éviter les fraudes ? Comment donner accès au vote à tous types de personnes vulnérables ? En participant à une simulation de journée de vote, les jeunes ont pu mettre en pratique les principes étudiés et comprendre leur importance et leur portée en pratique.

 

Cycles de formation au Maroc et en Mauritanie.

A la suite de la publication des deux Manuels d’Education à la Citoyenneté et aux Droits de l’Homme, des programmes de formation de formateurs sont en cours de mise en place avec les partenaires nationaux visant dans un premier temps les éducateurs/animateurs de l’éducation non formelle et de la société civile. Au Maroc, ce programme sera mené en coopération avec le CNDH et son institut, tandis qu’en Mauritanie l’Ecole Normale Supérieure de Nouakchott et la Commission nationale pour l’UNESCO seront les partenaires clés.

Élaboration de stratégies d'éducation à la citoyenneté et aux droits de l'homme

Vers une stratégie nationale d’éducation citoyenne en Tunisie 

L’UNESCO, en partenariat avec des agences du système des Nations Unies (HCDH, HCR, PNUD, UNFPA et UNICEF) a contribué à la réalisation d’une feuille de route en vue de d’une stratégie nationale de l’éducation à la citoyenneté en milieu scolaire pour la Tunisie. 

L’équipe des Nations Unies a soutenu la tenue de consultations sous l’égide du Ministère de l’Education en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés (institutions nationales, organisations internationales, syndicats, organisations de la société civile). Une analyse de la situation et des besoins a été menée selon l’approche basée sur les droits humains, et des axes stratégiques d’intervention ont été formulés, constituant ainsi une excellente base de travail pour l’action politique future.

Retour en haut de la page