Les sciences pour le développement durable

© UNESCO/D. Willetts

Pour concevoir des solutions vertes innovantes propres à résoudre les crises climatiques, alimentaires et énergétiques que connaît le monde aujourd’hui, il faut renforcer les capacités dans les domaines de la science, de la technologie, de la recherche et du développement pour appuyer un développement durable. On estime qu’environ 2,5 millions d’ingénieurs et de techniciens vont être nécessaires dans la seule Afrique subsaharienne pour que la région améliore l’accès à l’eau potable et à l’assainissement. Il faut donc renforcer l’enseignement des sciences, endiguer la fuite des cerveaux et inciter davantage de jeunes hommes et femmes à aborder les disciplines scientifiques. Le libre accès à l’information scientifique est une condition nécessaire à la production des connaissances requises pour le développement durable. Il faut que les comportements, l’action politique et les décisions de gouvernance se fondent sur des éléments scientifiques et des principes éthiques pour renforcer les programmes de développement durable. La climatologie doit jouer un rôle clé dans la conception de stratégies avisées qui permettent d’atténuer les effets du changement climatique et de s’y adapter, et de se préparer et de résister aux catastrophes. 

Pour en savoir plus:

Retour en haut de la page