Les citoyens syriens protègent leur patrimoine culturel

© ICOM

Des réseaux de volontaires issus des communautés locales à travers tout le pays se sont mobilisés et ont uni leurs efforts dans le but commun de sauvegarder leur précieux patrimoine culturel. Ces réseaux fournissent un renfort de sécurité pour protéger les sites archéologiques contre les fouilles illégales et défendre les musées contre les pilleurs. Ils ont également contribué à récupérer des objets pillés.

La communauté locale aide à récupérer la mosaïque © Prof. Abdulkarim

Selon des sources locales, de plus en plus de citoyens syriens s’engagent aux côtés des les autorités chargées de la sauvegarde du patrimoine afin d’identifier et de récupérer des objets culturels qui ont été illégalement arrachés à leur territoire d'origine.

Ainsi, la communauté locale dans le village de Brhlia dans la région de la vallée de Barada, a accidentellement retrouvé une mosaïque datant de la fin de l'époque romaine et du début de la période byzantine (vers le milieu du IVe siècle). Avec l'aide des autorités locales, la mosaïque a été transportée au Musée national de Damas pour d’être restaurée et étudiée.

La mosaïque de la vallée de Barada © Prof. Abdulkarim

Des actions de ce type se répètent partout dans le pays, où la population locale apporte son soutien aux autorités locales également pour la recherche d’objets pillés.

Retour en haut de la page