Prix Avicenne d'éthique scientifique

Etabli par le Conseil exécutif de l’UNESCO à sa 166e session, sur l’initiative de la République islamique d’Iran, le prix, décerné tous les deux ans, entend récompenser les activités d’individus et de groupes dans le champs de l’éthique des sciences.

Son objectif est d'aider significativement à renforcer la sensibilité internationale à l’éthique des sciences et à souligner son importance, tout en promouvant la réflexion éthique sur les questions soulevées par les avancées des sciences et des technologies.

Le Prix doit son nom au fameux médecin et philosophe de l'Islam médiéval Abu Ali al-Husain Ibn Abdallah Ibn Sina (980-1038), connu en Europe sous le nom d'Avicenne. Guérisseur et humaniste, Avicenne a développé une approche holistique qui saisit l'essence même de l'éthique des sciences, et il est de ce fait devenu une source d'inspiration pour la promotion de cette question, qui est d'importance cruciale pour l'UNESCO.

Le Prix est doté d’une médaille en or à l’effigie d’Avicenne accompagnée d’un certificat, d’une somme de 10 000 dollars des États-Unis, et d’une visite scientifique d’une semaine en République islamique d’Iran, lors de laquelle le lauréat prononcera des discours durant des conférences organisées à cet effet par la République islamique d’Iran.

Conformément aux Statuts du Prix, les gouvernements des Etats membres de l'UNESCO et des organisations internationales non-gouvernementales entretenant des relations officielles avec l'UNESCO peuvent chacun nommer un individu ou un groupe pour le Prix.

Contact :
UNESCO
1, rue Miollis
75732 Paris Cedex 15
France
Courriel : comest(at)unesco.org



Lauréats du Prix Avicenne d'éthique scientifique

18 décembre 2009 Professeur Renzong Qiu (République populaire de Chine) Chercheur émérite à l'Institut de philosophie (République populaire de Chine) et professeur et président du Comité académique du Centre de bioéthique au Peking Union Medical College.

14 avril 2006 Professeur Abdallah S. Daar (Sultanat d'Oman) Directeur du Programme d'éthique appliquée et de biotechnologie, et Codirecteur du programme canadien sur la génomique et la santé mondiale au Joint Centre pour la bioéthique de l'Université de Toronto, Canada.

26 avril 2004 Professeur Margaret Somerville (Australie/Canada), Directeur du centre pour la médecine, l’éthique et le droit de l’Université de McGill à Montréal, Canada.

Retour en haut de la page