Prix UNESCO-Madanjeet Singh - Membres du Jury

  • Professor Nadia Bernoussi (Maroc)

    Professeur de droit constitutionnel à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) à Rabat, à l’Institut Supérieur de l’Administration (ISA) et à l’Académie marocaine des études diplomatiques au Maroc, Nadia Bernoussi a obtenu son doctorat d’Etat en droit public en 1998 sur la justice constitutionnelle au Maghreb. Elle est professeur invitée dans les Facultés de droit des universités de Montpellier en France, d’Aix-en-Provence en France et de Tunis en Tunisie (2010). Vice-présidente de l’Académie internationale de Droit Constitutionnel et membre du Comité exécutif de l’Association Internationale de Droit Constitutionnel, elle est également membre fondateur de l’Association Marocaine de Droit constitutionnel et de l’Association marocaine de science politique ; elle est membre du comité de rédaction de la Revue française de droit constitutionnel. Elle a été membre de la Commission consultative composée de juristes qui ont participé en 2011 à l'élaboration de la constitution marocaine. Elle a été nommée par S.M. le Roi parmi les 20 experts et spécialistes siégeant au Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS), organisme constitutionnel chargé de penser et d’accompagner les grandes orientations stratégiques pour la réforme de l’éducation au Maroc.
  • Dr. Marek Halter (France)

    Écrivain et artiste, représentant des milieux culturels français, bien connu pour son action en faveur de la défense des droits de l'homme, de la paix, du dialogue entre les cultures et les peuples, et de la tolérance envers les différentes religions et traditions, ainsi que pour son engagement dans la lutte contre le racisme, la discrimination, la xénophobie, l'intolérance et de l'antisémitisme. Il est l'auteur de plusieurs livres qui ont reçu des prix littéraires prestigieux. Son premier livre Le Fou et les rois, dédié à la paix au Moyen-Orient, a reçu le prix ‘Aujourd'hui’ en 1976; tandis que son livre La Mémoire d'Abraham, publié en 1983 a remporté le Prix « Inter Book Award ». Depuis 1967, Marek Halter a consacré une grande partie de sa vie à la défense des droits de l'homme partout où ils sont bafoués (fondateur et président du Comité international pour la paix négociée au Proche-Orient qui a été à l'origine des premières rencontres entre les Israéliens et les Palestiniens ; président de l'Institut Andreï Sakharov, de l'Institut international de la culture juive, co-fondateur de SOS Racisme, et d'autres organisations et mouvements de la société civile). Marek Halter a toujours lancé des événements forts avec leur symbolisme et visant à réunir les représentants des trois religions monothéistes et, en particulier, de réconcilier ceux qui appartiennent aux religions juive et musulmane. Parmi ses œuvres les plus récentes, sa trilogie La Bible au féminin - Sarah (2003), Tsippora (2004), Lilah (2005) - suivi de Marie (2006) a été un énorme succès et a été publiée par les Editions Robert Laffont. Aujourd'hui, Marek Halter préside deux universités françaises en Russie et est l’éditeur de Les Nouvelles françaises, un magazine mensuel bilingue franco-russe.
  • Dr. Kamal Hossain (Bangladesh)

    Remarquable homme politique bangladais, fonctionnaire de l’État et avocat. Il a été Ministre de la Justice (1972-1973), Ministre des Affaires étrangères (1973-1975) et Ministre du Pétrole et des Minéraux (1974-1975), Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme en Afghanistan (1998-2003), ancien Président du Panel-D de la Commission d'indemnisation des Nations Unies à Genève, ancien Président du Conseil des droits de l’homme du Commonwealth et membre de la Commission sur le respect et la compréhension du Commonwealth présidée par le lauréat du Prix Nobel Amartya Sen (2007). M. Hossain a été également juge ad hoc du Tribunal international du droit de la mer à Hambourg (2003), membre du tribunal arbitral prévu par l'annexe VII de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer dans l’affaire de la réclamation des terres concernant la Malaisie et Singapour (2004-2005) et dans l'affaire de délimitation maritime impliquant le Guyana et le Surinam (2005-2007) ; président et membre de tribunaux internationaux arbitraux, dont le Centre international pour le règlement des conflits d’investissements (International Centre for Settlement of Investment Disputes, ICSID), la Chambre de commerce internationale et la Commission des Nations Unies pour le droit du commerce international. Il est actuellement membre de deux tribunaux de l’ICSID.
Retour en haut de la page