Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe

Appel à candidatures - 15e Édition

L'UNESCO lance un nouvel appel aux candidatures au Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe. Ce Prix, décerné depuis 2001, a été créé en 1998 en collaboration avec le Gouvernement de Sharjah (Émirats arabes unis), et en est désormais à sa 15e édition.

Afin d’accroître la visibilité de ce Prix, l'UNESCO et le Gouvernement de Sharjah vous encouragent à proposer des candidats qualifiés dont les œuvres littéraires, scientifiques ou artistiques ainsi que les efforts qu’ils déploient pour promouvoir la culture arabe et sa diffusion, indépendamment de toutes considérations religieuses, mériteraient la reconnaissance.

Date limite de soumission des candidatures : le 31 août 2017 à minuit.

Qui peut être nommé ?

Le Prix a pour vocation de récompenser les travaux de deux personnalités éminentes, groupes de personnes ou institutions d’États arabes ou d’autres pays, ayant contribué de manière significative, par leur action dans le domaine artistique, intellectuel ou promotionnel, à développer, à mieux faire connaître et à diffuser la culture arabe, dans le but d’encourager l’échange et le dialogue interculturels. Les candidats proposés devront  avoir acquis une réputation internationale grâce à une action méritoire et avérée, échelonnée sur plusieurs années.

En tenant compte de la contribution importante des femmes, nous vous invitons à saisir cette occasion pour à proposer des candidates féminines renommées afin d'apporter un meilleur équilibre entre les genres au sein de la liste des lauréats.

Comment soumettre sa candidature

L'Organisation a mis en place un processus rigoureux de sélection des candidats. De ce fait, nous vous encourageons à proposer les candidats les plus qualifiés de votre pays. Veuillez noter que les candidatures peuvent uniquement être soumises en ligne.

Veuillez envoyer un courriel au Secrétariat du Prix, prix.sharjah(at)unesco.org, tél. : +33 1 45 68 42 71, comportant le nom et le courriel de la personne que vous aurez autorisée à soumettre la candidature en votre nom.

Le Secrétariat du Prix enverra, par la suite, tous les renseignements nécessaires à la personne concernée, notamment sur la façon de présenter la candidature en ligne.

Les dossiers de candidature devront nous parvenir au plus tard le 31 août 2017.




A propos du Prix ...

Créé en 1998, le Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe récompense chaque année deux lauréats – personnalités, groupes ou institutions – ayant œuvré, par leur travail et leurs réalisations exceptionnelles, à la diffusion d’une meilleure connaissance de l’art et de la culture arabe.

Les candidats au Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe doivent avoir contribué de manière significative au développement, à la diffusion et à la promotion de la culture arabe dans le monde. Les lauréats sont choisis par la Directrice générale de l’UNESCO, sur recommandation d’un jury international d’experts, pour la réputation internationale qu’ils doivent avoir acquis dans ce domaine et pour s'être distingués par des actions méritoires pendant plusieurs années. Ainsi, les lauréats contribuent à la promotion du dialogue culturel et à la revitalisation de la culture arabe.

Vingt-deux personnalités ont reçu les honneurs de ce Prix accompagnés d’un montant de 60000 dollars  (répartis en parts égales entre les deux lauréats) en reconnaissance des travaux qu’ils ont réalisé dans les domaines qui sont les leurs, rayonnant à travers tout le monde arabe et au-delà. Chercheurs, artistes, philosophes, écrivains, traducteurs, etc., ils puisent tous dans la mémoire de la culture arabe comme source de leur créativité.

À l’heure de la mondialisation, des profonds changements politiques et des mutations sociales que connaît le monde, le Prix incarne pleinement les valeurs de compréhension mutuelle citées dans l’Acte constitutif de l’UNESCO. En récompensant des carrières, des vies dont tous les efforts ont été de promouvoir une culture à laquelle nous devons beaucoup, le Prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe œuvre pour une meilleure connaissance des cultures et pour leur dialogue. Que les arts et la culture arabe aient laissé leur empreinte partout dans le monde, et que leurs expressions se fécondent mutuellement, en allant jusqu’à échanger autour des cultures d’autres rives… Nous ne pouvons trouver de meilleur terrain où cultiver la paix.


Retour en haut de la page